Des céramistes à L’Anse-Saint-Jean

284

La céramique contemporaine était de retour à L’Anse-Saint-Jean cet automne, avec la présence de la céramiste belge Thérèse Lebrun invitée par la Maison des grands champs pour la cinquième édition de Couleur Céramique.

Thérèse Lebrun découvre la porcelaine lors de ses études à l’Académie des Arts et Métiers d’Etterbeek dont elle sort diplômée en 1980. Après avoir collaboré plusieurs années au travail de céramique de Serge Vandercam, artiste du mouvement Cobra, elle devient chargée du cours de céramique à l’École des Arts d’Ixelles (Bruxelles), puis installe son propre atelier.

À partir de 2004, Thérèse Lebrun explore le potentiel de la terre-papier, technique alors peu connue en Europe. Pionnière dans ce domaine, elle a, par son travail, inspiré à sa suite toute une vague de céramistes.

À L’Anse-Saint-Jean, Thérèse Lebrun a partagé son parcours et proposé des démonstrations de sa pratique à deux groupes successifs de céramistes professionnels venus de tout le Québec.

Après avoir appris à préparer eux-mêmes leur terre-papier, les vingt stagiaires ont pu en explorer les multiples propriétés – dont son extraordinaire plasticité – à travers des exercices pratiques. A partir d’éléments collectés dans la nature (végétaux, cosses, graines, coquilles…), chacun a élaboré patiemment des structures recouvertes ensuite par trempage ou au pinceau d’un voile de terre-papier. Après cuisson, les pièces conservent l’empreinte ou le vide de ces éléments naturels disparus en fumée.

Comme chaque année, les périodes d’échanges et d’expérimentation du stage ont alterné avec la découverte de quelques beaux points de vue des paysages du fjord à L’Anse-Saint-Jean et à Petit Saguenay.

Après cinq jours intenses d’immersion céramique, les participants sont repartis vers leurs ateliers dotés de nouveaux savoir-faire propres à enrichir leur univers de création.

www.lamaisondesgrandschamps.com