Les chiens de traîneaux, une activité de plein air pour tous

1376

En avril dernier, le Groupe d’intégration sociale de L’Anse-Saint-Jean visitait l’entreprise Plein Air de L’Anse, afin de participer à une activité de chiens de traîneaux. Que l’on soit en fauteuil roulant ou avec des difficultés cognitives, rien n’empêche de vivre pleinement ce merveilleux contact avec les chiens.

Après avoir salué la meute au grand complet, tout le monde se prépare pour la balade d’une heure. C’est le sourire aux lèvres que les adultes s’installent dans les confortables traîneaux. Lors du dîner, les commentaires enjoués se bousculent, personne n’a eu peur et tous seraient prêts à revenir l’hiver prochain.

Il faut dire que le groupe avait été bien préparé, tout au long de la semaine. « Il y a tout de même certains adultes qui ont de la difficulté à s’adapter, alors nous avons beaucoup parlé des chiens et fait un atelier sur la confiance avec un guide, les yeux bandés », explique Sarah Thibeault, enseignante en adaptation scolaire.

« C’est difficile de trouver des activités adaptées pour tout le monde, on a des personnes en fauteuil roulant, d’autres à mobilité réduite, et là le groupe au complet peut participer. C’est vraiment une belle opportunité », poursuit Marie-Josée Simard, éducatrice spécialisée.

Si le groupe d’adultes handicapés était fin prêt pour l’aventure, la meute de husky et de malamut de Vanessa Quintard l’était tout autant. Quand on rentre dans l’enclos, la joie et le bien-être qui émanent de ces chiens font réellement chaud au cœur et permettent de vivre un contact des plus énergisants. « De pouvoir emmener dans les bois, l’hiver, des personnes handicapées qui n’en ont presque jamais l’occasion, c’est un véritable bonheur. En plus, ces personnes sont dotées d’une très grande et belle sensibilité et vivent le contact avec les chiens de manière très intense», conclut Vanessa.