Cultiver le bonheur

498

Quel passe-temps cet été vous permettrait à la fois de profiter de plaisirs gustatifs et de nombreux avantages écologiques, économiques et pratiques? Ne creusez pas plus loin, tous ces privilèges peuvent se retrouver dans votre cour sous la forme d’un potager!

Pour apprendre, le jardin : une école en plein air! Nous ne sommes jamais trop jeunes, ni trop vieux pour être un jardinier en herbe et peaufiner nos notions d’écologie.

Pour l’environnement, convertissez votre gazon en un lieu de croissance plein de vie. Si vous manquez d’espace, pourquoi ne pas transformer vos plates-bandes existantes en un décor comestible? Savourer les produits du jardin contribue à diminuer l’empreinte écologique de votre assiette en réduisant le transport des aliments et l’utilisation de pesticides. En bonus, avec un faible investissement, cette pratique vous permettra de faire des économies.

Pour votre santé, car les jardiniers amateurs bougent régulièrement, profitent du grand air et ont accès à des produits frais pleins de nutriments. Vous pouvez même produire votre propre engrais écologique et de qualité en adoptant le compostage domestique. Vous manquez d’information sur ce savoir-faire? Une chance pour vous, la patrouille Eurêko! est une référence en matière de compostage et sera présente dans chaque municipalité du Bas-Saguenay durant la belle saison. Surveillez-la entre autres dans les camps de jour, écoles et fêtes municipales.

À la veille de sa 3e année sur le territoire de la MRC, la patrouille a conscientisé déjà plus de 8 000 citoyens. Elle s’est donné comme défi en 2017 de poursuivre ses actions et une fois de plus, surpasser ses objectifs! Votre intérêt et votre accueil pour cette équipe conduiront la MRC vers une vie et des habitudes plus durables. La patrouille abordera également des sujets tels que le feuillicyclage, l’herbicyclage et la gestion des matières résiduelles (déchets, recyclage et écocentre). Une petite devinette qui fait réfléchir : D’après vous, quel pourcentage en moyenne de nos poubelles pourrions-nous épargner de l’enfouissement grâce au compostage? Environ 40 à 60% de nos déchets domestiques.

Alors soyons curieux et impliquons-nous. Cet été, compostez, sarclez, labourez, semez et récoltez! Du pot de basilic à la fenêtre, au jardin communautaire, cultivez le bonheur!