Le Défi de la Relève : La 1ère édition fut couronnée de succès!

642
Dany Thibeault, initiatrice du projet et présidente, a su s’entourer d’un comité organisateur dynamique.

Parallèlement au grand Défi Pierre Lavoie, les 13 et 14 juin derniers avait lieu, dans le gymnase de l’école Fréchette, une activité afin d’amasser des fonds pour des projets dédiés aux équipements sportifs du Bas-Saguenay.

Une centaine de participants ont pédalé à relais sur des vélos stationnaires tout en suivant sur un écran géant les équipes du Grand Défi. Une dizaine d’équipe se sont relayées, en plus d’une cinquantaine de personnes venues participer individuellement. L’atmosphère festive et l’animation entraînante dirigée par Simon Villeneuve ont contribué au succès de la fin de semaine.

Une centaine de participants ont pédalé à relais sur des vélos stationnaires tout en suivant sur un écran géant les équipes du Grand Défi.

Dany Thibeault, initiatrice du projet et présidente,  a su s’entourer d’un comité organisateur dynamique. Jeff Grosse, d’À l’aise Média, a mené d’une main de maître l’aspect médiatique de l’évènement. Les responsables de l’inscription (Josée Lavoie, Nancy Simard et Patricia Daigneault) assurèrent une présence efficace à l’accueil. Les représentantes de Fréchette (Line Fortin, Nadine Houde et Mireille Gagné) coordonnèrent avec enthousiasme l’aspect cuisine. Une vingtaine de bénévoles ont également collaboré  au déroulement, sous la direction de Luce Normandin. Sans oublier Anicet Gagné qui assuma son rôle de présentateur avec brio.

Comme prévu initialement, 60% des profits reviendront aux installations sportives de l’école Fréchette et 40% aux municipalités qui contribuèrent monétairement au projet, soit L’Anse-Saint-Jean, Rivière-Éternité et Petit-Saguenay. Ces dernières devront soumettre des projets en lien avec l’amélioration des infrastructures de leur milieu. Cet été, l’école Fréchette a pu réaliser deux projets découlant de cette activité de financement. La piste d’athlétisme a été restaurée grâce aux travaux commandités par l’entrepreneur  Lauréat Gagné et fils. Également une équipe de bénévoles a peint en blanc la surface de la patinoire, sur laquelle seront installés les modules du Skate Park.

Le comité se prépare déjà en vue de la prochaine édition du défi, afin de préparer un évènement d’une plus grande envergure. Si on se fie  à l’engouement soulevé durant cette fin de semaine mémorable, il est à prédire que le prochain défi de la relève attirera de nombreux participants.