Un engrais naturel et gratuit : le feuillicyclage

1083

Le feuillicyclage, c’est l’action de tondre les feuilles et de les laisser au sol. Tout comme l’herbicyclage qui consiste à laisser les rognures de gazon au sol, le feuillicyclage produit un engrais naturel pour votre gazon. Rien de plus simple que de feuillicycler.

Voici le mode d’emploi:

  • Passez la tondeuse lorsque les feuilles sont sè
  • Maintenez un maximum de 5 cm de feuilles déchiquetées sur votre terrain.
  • Déposez le reste dans votre plate-bande, votre potager ou votre composteur.

Les feuilles déchiquetées fourniront à votre sol et à vos plantes une partie des éléments minéraux dont ils ont besoin pour traverser l’hiver.

En plus de nourrir votre gazon, vous diminuerez à la source votre quantité de déchets. Saviez-vous que plus de 50 % de votre poubelle est composée de matières putrescibles, entre autres de résidus verts comme les feuilles et le gazon? La caractérisation des poubelles par Eurêko! en 2014 nous a révélé que la proportion de matières putrescibles augmente de 13 % l’automne comparé au printemps. Et devinez quelle matière organique est en augmentation l’automne? Les feuilles !

Ce qui veut dire qu’environ 1 000 tonnes de feuilles et autres résidus verts sont envoyées à l’élimination chaque automne par les citoyens de la MRC du Fjord-du-Saguenay. En d’autres termes, les contribuables paient 100 000 $ pour enfouir des matières organiques qui auraient été bénéfiques pour leur terrain. En pratiquant le feuillicyclage et le compostage de vos feuilles, vous contribuez à détourner des quantités importantes de matières organiques de l’enfouissement tout en diminuant considérablement la facture des municipalités.

À l’image du compostage et de l’herbicyclage, le feuillicyclage, c’est écologique, économique et pratique. En plus de diminuer les gaz à effet de serre, ces habitudes permettent de réduire les coûts de collecte, de transport et de traitement des matières résiduelles.