Il était une fois un village, une famille.

522
Ce dessin d'Emmanuelle Gilbert de l'école Saint-Félix a gagné le concours " Dessine-moi ta famille !"

Si le proverbe africain dit vrai et qu’effectivement cela prend tout un village pour élever un enfant, alors pourrait-on en déduire qu’un village, c’est un peu comme une grande famille ! Une belle famille élargie, multigénérationnelle, où les tout-petits comme les plus âgés seraient choyés, soutenus et respectés ?

Vous me direz que c’est pousser la métaphore un peu loin … pourtant, selon le grand anthropologue Claude Lévi-Strauss, « la famille est à la fois une institution sociale, juridique et économique, qui existe dans toutes les sociétés humaines. Ses membres, unis par des liens légaux … se trouvent liés par des sentiments psychologiques tels que l’amour, l’affection et le respect »[1]. Si l’on garde l’amour et l’affection pour les proches et que l’on élargit l’entraide et la fraternité à l’ensemble de la communauté, cela donne bien un grand village-famille !

Aristote le confirme, un village c’est « la première communauté formée de plusieurs familles en vue de la satisfaction de besoins qui ne sont plus purement quotidiens ».[2] Et voilà ! Un village n’est pas seulement un territoire doté d’infrastructures ou une zone administrative. C’est un espace communautaire partagé par des gens et des familles qui recherchent une même qualité de vie.

Un village, tout comme une famille, est une entité vivante qui évolue et se transforme dans le temps. On y retrouve des personnes engagées, de véritables créateurs de milieux de vie qui veillent au bien-être de leurs voisins, comme ils le feraient pour les leurs. Tous ces gens impliqués dans les comités de bénévoles, les organismes communautaires ou encore les conseils municipaux alimentent leur village en répondant de leur mieux aux besoins et aux aspirations de la communauté.

En ce temps de fêtes, de reconnaissance et de gratitude, j’en profite pour saluer la grande générosité des parents qui œuvrent dans les comités familles. Ils sont les porteurs des politiques et plans d’action famille de vos municipalités. Ces parents bénévoles, déjà bien occupés avec leur petite famille, mettent en place des services, réalisent des activités et créent des milieux de vie tels que les Joujouthèques, et ce, au grand bénéfice de toutes les familles de leur village.

Je tiens également à souligner l’immense bonté des aidants naturels qui prennent soin des tout-petits et des aînés. Chapeau à tous ceux qui construisent des ponts entre les générations et soutiennent la transmission du patrimoine vivant. Merci à tous ces jeunes qui font doucement leur place en apportant leur originalité. Félicitations aux élus qui ont contribué à la création d’environnements favorables dans leur municipalité. Ils se sont également engagés dans la démarche « Prendre soin de notre Monde » et ont signé la « Charte régionale des saines habitudes de vie » pour le mieux-être de l’ensemble des citoyens et des familles. Grâce à la bienveillance de tous ces gens, nos villages sont des milieux où il fait bon vivre.

Oui, oui, je sais, c’est bien beau mon histoire de village à l’image d’une grande famille … mais la famille, faut se le dire, ce n’est pas toujours un cadeau qui vient avec une boucle rose ! Il y a parfois, et même souvent, des tiraillements. On ne partage pas tous la même façon de voir ou de faire les choses ! Les besoins et les priorités sont parfois bien différents. Certains font des choix, d’autres ont l’impression de les subir.

Et c’est là toute la beauté de la chose ! Personne n’est parfait, mais tout le monde peut faire de son mieux ! Peut-être est-ce utopiste ou même naïf, mais je crois en la bonté et la fraternité humaine. Je crois que mettre nos forces en commun pour le bien de tous reste le meilleur exemple à donner à nos bouts de chou afin qu’ils puissent s’épanouir pleinement et devenir des adultes heureux et responsables. Je crois enfin que c’est le plus bel hommage que l’on puisse rendre aux patriarches de nos villages, ceux qui ont, ensemble, bâti une communauté, un village-famille !

[1] « Les sociétés humaines et la famille » https://www.universalis.fr/encyclopedie/famille-les-societes-humaines-et-la-famille/

[2] ARISTOTE, La Politique, Traduction, introduction, notes et index par J. Tricot, Librairie philosophique J. Vrin, Paris, 1995, I, 2, 1252b, p. 26.

PARTAGER
Article PrécédentLa famille s’agrandit au Perchoir de Saint-Félix-d’Otis !
Article SuivantFanCy, une entreprise santé pour vos animaux de compagnie.
Pour la MRC du Fjord-du-Saguenay, Guillaine Dubois a travaillé à l’implantation de la démarche MADA (Municipalités amies des aînés) visant à l’amélioration de la qualité de vie des aînés dans leur milieu. Actuellement, elle coordonne le regroupement Enfants Fjord La Baie/Bas-Saguenay. Ce groupe d'acteurs communautaire réalise des actions favorisant le développement des enfants de 0-5 ans afin de faciliter la transition vers le milieu scolaire. Elle semblait la personne idéale pour faire cet éditorial sur la famille.