Un exercice d’éducation à la citoyenneté à l’école Du Vallon

414
Zakary Lavoie (5e année), Lucas Pelletier (4ème année), Maggie Boudreault (4ème année), Cyana Lussier (6e année) et Albert Lavoie (5e année)

En juin dernier, les élèves de l’école Du Vallon ont été consultés et sollicités pour participer à la prise de décision relative à l’utilisation d’une partie du budget de la municipalité de Petit-Saguenay. Cinq jeunes de l’école ont été rencontrés pour témoigner de cette première expérience en lien avec la politique municipale.

Pouvez-vous me raconter l’expérience que vous avez vécue en juin dernier avec le maire de votre municipalité?

Le maire est venu nous voir deux fois et on s’est regroupé dans le gymnase.  La première fois, il est venu nous dire qu’on allait avoir 5000 $ pour faire un projet. On est reparti dans nos classes pour trouver des idées de projet. Une petite fille de maternelle avait proposé l’idée d’une tyrolienne. D’autres idées sont aussi ressorties dans plusieurs classes, comme des balançoires et des jeux d’eau. Les enseignants ont noté les idées et les ont remises au maire. Il est ensuite revenu nous voir pour nous proposer trois projets : un module de jeux, une tyrolienne ou des jeux d’eau. Tous les élèves ont voté sur des petits papiers, de la maternelle à la sixième année. Les enseignants ne votaient pas, mais ils comptaient les votes.

Finalement, quel projet a été le plus populaire?

L’idée gagnante, ça a été la tyrolienne. Par exemple, la tyrolienne, ce n’est pas très sécuritaire pour les doigts, donc ils ont installé une coulisse, mais c’est le même principe. On a aussi des balançoires. Au début, on ne savait pas si le projet allait se faire dans la cour de l’école ou dans un parc, près de la rivière. Finalement, le projet s’est fait près de la rivière, comme la cour d’école est sur un terrain qui appartient à la commission scolaire. Avant, il n’y avait rien dans ce coin-là, c’était plate. Maintenant, des fois, on va jouer là-bas le soir. Il y a aussi un jeu de pétanque juste à côté.

Qu’avez-vous appris de cette expérience?

On a appris la valeur des choses, de l’argent. Par exemple, des élèves voulaient une piscine et un autre élève de cinquième année qui aime les jeux vidéo voulait une salle d’arcade. Le maire nous a informés sur les prix et on s’est rendu compte que c’était vraiment cher ! Aussi, on a appris à voter. Ça nous prépare pour les élections ! On avait déjà voté une fois pour le conseil étudiant, mais c’était tout.

Avez-vous apprécié participer à cet exercice?

Oui. On a trouvé ça vraiment le fun. On avait juste un parc avant et on était tanné. Cela faisait plusieurs années qu’on voyait le plan du parc et que ça ne se faisait pas. Là, le plan est enfin réalisé !