Jeune relève affiliée aux travaux publics de l’Anse-Saint-Jean

697
Richard Perron et Jannie Bouchard dans les bureaux de la municipilaté.

 

« La pénurie de main d’œuvre n’épargne pas le monde municipal, selon le maire de l’Anse-Saint-Jean, Richard Perron. Les municipalités sont au cœur de tout, compte-tenu de la proximité des citoyen(ne)s : que ce soit en matière de développement socio-économique, de la vie communautaire, des loisirs, des enjeux sociaux, des coudées franches pour établir des partenariats gagnants, de la qualité de vie de la collectivité, sans oublier la lutte contre les changements climatiques, qui certes sont des priorités et des combats journaliers. »

Notre municipalité résiliente s’est grandement investie et s’est démarquée sur l’échiquier régional et national comme une destination d’excellence auprès des touristes et de pair avec des entreprises-acteurs sur notre territoire pour bonifier une expérience-client valable. Cependant, la théorie de l’allongement de l’ombre du futur quand on constate la pyramide des âges de notre municipalité – près de 40 % de la population serait dans le groupe des 65 ans et plus – la préoccupation de préparer une relève est un enjeu crucial, autant pour les services publics que pour les entreprises.

De ce constat, l’équipe municipale décide d’accueillir en 2023 Jannie Bouchard comme stagiaire – adjointe aux travaux publics. Elle termine présentement son Baccalauréat en ingénierie des eaux à l’Université Laval. Sa passion pour l’eau ne date pas d’hier. D’un très jeune âge, elle se rappelle avoir visité avec fascination à plusieurs reprises les usines de traitement d’eau potable avec son grand-père, le contremaître des usines de la ville de Gatineau. Lorsqu’il est venu le temps de choisir son programme d’étude universitaire, elle a hésité entre la biologie marine et l’ingénierie des eaux.

« L’initiative municipale d’intégrer une ressource spécialisée dans la gestion des eaux arrive à point dans l’effort soutenu de combler des postes clés au sein du département des travaux publics de la municipalité de l’Anse-Saint-Jean », précise le Directeur général, Jonathan Desbiens.

Lors de son passage à l’Université, Jannie Bouchard rejoint l’équipe d’ingénieurs sans frontière en tant que directrice à la sensibilisation. Dans le cadre de ses fonctions, elle a su animer plusieurs ateliers sur la sensibilisation à la consommation de l’eau dans les écoles secondaires de la ville de Québec. Dès son arrivée à l’Anse-Saint-Jean, elle a remarqué le dynamisme de la communauté et son implication dans le domaine municipal. Elle désire travailler avec elle pour développer des stratégies de gestion de l’eau dans un contexte de développement durable et de changements climatiques. Au nom de toute l’équipe municipale ainsi que des élus municipaux, nous lui souhaitons bon succès dans son implication et nous espérons un long futur comme choix de vie au Bas-Saguenay.

À son arrivée dans la région, la nouvelle stagiaire a été séduite par la beauté des paysages et ses percées visuelles sur le Fjord-du-Saguenay et elle est impatiente d’aller explorer les environs et de participer à la vie communautaire.