L’entrepreneuriat communautaire conscient.

791
Raynald Gagné (directeur), Simon Villeneuve (enseignant), Simon Lavoie (enseignant), Catherine Boudreault (enseignante), Annie Sergerie (enseignante) et Jean-Sébastien Beauchamp (enseignant)

Depuis quelques temps au Bas-Saguenay, des démarches de concertation ont vu le jour afin de répondre aux différents défis à relever dans notre milieu, notamment liés au contexte économique et au grand nombre d’emplois saisonniers dans le secteur du tourisme. De plus, peu d’entreprises offrent des emplois avec des conditions de travail avantageuses, amplifiant l’exode des jeunes et de la main d’œuvre.

D’un autre côté, la population est vieillissante au Bas-Saguenay. Garder son autonomie à sa résidence est un défi pour les personnes âgées, si elles ne reçoivent pas de coup de pouce de leur famille, notamment pour les diverses tâches d’entretien (déneigement, entretien paysager, ménage, etc.).

Ces défis sont à considérer et diverses actions doivent être déployées afin d’y apporter les ajustements nécessaires. Lorsqu’on parle de changement ou d’ajustement, il faut procéder de façon stratégique et méthodique, travailler en concertation et mettre notre énergie où l’on a de l’influence. Les générations de demain feront partie intégrante de cette réalité et l’école devient donc un haut lieu de préparation à cette évolution.

L’école Fréchette offre depuis plusieurs années le cours « sensibilisation à l’entrepreneuriat » pour les élèves de 4e et 5e secondaire. À travers ce cours, plusieurs projets ont vu le jour.

Une élève a mis sur pied un site web  https://astucesscolaires.wixsite.com/monsite, où l’on retrouve divers conseils d’étude pour les élèves et leurs parents. L’évènement Show Mode, qui sert de levée de fonds pour diverses activités dans l’école, est un autre exemple de projet entrepreneurial, sans oublier les services de lave auto, d’entretien de vélo, de menuiserie, etc.  De plus, l’an passé, la journée carrière à l’école Fréchette s’est déroulée sous les couleurs de l’entrepreneuriat et a servi de tremplin au lancement officiel de notre accréditation au réseau école entrepreneuriale.

Malgré toutes ces actions, l’école Fréchette désire encore mieux structurer et planifier sa pédagogie pour intégrer les notions entrepreneuriales. De ce fait, diverses démarches ont été entreprises :

  • Depuis l’an passé, l’école Fréchette est membre du réseau ECEC (école communautaire entrepreneuriale consciente). L’accompagnement que l’on reçoit de ce réseau nous permet de soutenir l’émergence d’une éducation aux compétences du 21e siècle pour les élèves.
  • Cet automne, quatre enseignants du secondaire et la direction de l’école ont assisté au premier congrès portant sur l’éducation communautaire entrepreneuriale consciente à l’Université Laval. Cette même équipe reçoit un accompagnement du Carrefour Jeunesse Emploi, pour du support au déploiement de projets entrepreneuriaux. Une démarche de collaboration/coopération entre l’école Fréchette, la municipalité de L’Anse-Saint-Jean et la Maison des Jeunes du Bas-Saguenay a pris forme afin d’exporter la formule entrepreneuriale à l’extérieur de l’école.

L’objectif de toutes ces démarches est bien simple: Favoriser l’émergence de projets entrepreneuriaux à l’intérieur et à l’extérieur de l’école pour répondre à divers besoins exprimés par la communauté.

Le Bas-Saguenay compte plusieurs exemples de réussites entrepreneuriales, notamment avec : Les Rebelles des Bois, la Cabane à Glace, Voile Mercator, Fjord en Kayak, Les ateliers coopératifs du Fjord, le Café du Quai, la boulangerie Nuance de Grains, les Ateliers Bois de Fer, les Jardins de la Montagne, la Ferme d’en Haut, l’Auberge Camp de base, l’Auberge du Presbytère, le bistro Léz’Arts, les Champignons du Fjord, et j’en passe.

Il est impératif de poursuivre cet élan entrepreneurial au Bas-Saguenay pour surmonter les défis du milieu et il est plus qu’intéressant de voir les différents acteurs du milieu se mobiliser afin de réunir des conditions gagnantes pour contaminer positivement notre relève, les jeunes, dans cet entrepreneuriat communautaire conscient.