Les Haltes Festives du Fjord

1903
Manon Landry et Bernard Larouche, les deux instigateurs de ce partenariat entre L'Anse-Saint-Jean et Petit-Saguenay.

Rencontre avec Manon Landry et Bernard Larouche

Pour leur 5e année d’existence, les Haltes Gourmandes changent de nom et s’appelleront désormais les Haltes Festives du Fjord. Manon Landry, agente culturelle pour la municipalité de Petit-Saguenay explique : « Avec le nom d’Haltes Gourmandes, on se focalisait trop sur la bouffe alors que ce que l’on veut d’abord et avant tout, c’est de continuer l’animation sur les quais sous le thème musique – bouffe – artisanat, avec des découvertes autant musicales que gustatives. »

Les 8 et 9 juillet, et 12 et 13 août, rendez-vous sur le quai de l’Anse-saint-Jean.

Partenariat culturel entre L’Anse-Saint-Jean et Petit-Saguenay

Bernard Larouche, directeur au développement pour la municipalité anjenoise, est l’instigateur du projet des Haltes maintenant Festives. Depuis le début, l’idée d’un partenariat avec d’autres municipalités du Bas-Saguenay était bien présente. Chose faite cette année puisque ces fins de semaine qui animaient le quai de L’Anse-Saint-Jean, se feront dorénavant conjointement avec Petit-Saguenay. Les festivités se partageront ainsi dans chacune des municipalités durant deux fins de semaine. (Les 1er et 2 juillet, 19 et 20 août sur le quai de Petit-Saguenay. Les 8 et 9 juillet, 12 et 13 août sur le quai de L’Anse.)

Les 1er et 2 juillet, et les 19 et 20 août, rendez-vous sur le quai de Petit-Saguenay.

Cela fait longtemps que Manon Landry veut également organiser des activités conjointes avec les quais qui longent le fjord du Saguenay, ceux de Sainte-Rose du Nord, L’Anse-Saint-Jean et Petit-Saguenay. « Pour en augmenter la visibilité et le rayonnement, c’est super important que nos villages se rassemblent et travaillent ensemble, souligne celle qui travaille aussi sur le rallye du Festival du four à pain, qui lui aussi fera une escapade dans sa municipalité. »

Cette collaboration a peut-être été initiée par la situation que vit actuellement la municipalité de L’Anse et ses travaux d’aqueduc qui réduisent la fluidité des déplacements durant l’été, mais les deux complices espèrent bien que ce partenariat continuera dans le temps. Bernard Larouche, quant à lui, souligne que « en allant chercher ensemble des partenaires financiers, on a bien plus de chances. Ce partenariat, je calcule qu’il est pas mal gagnant-gagnant. Et les touristes n’ont pas de territoire, ils veulent de l’animation durant leur séjour ici, d’abord et avant tout. On partage les ressources, le marketing se fait à deux, on collabore pour trouver des exposants. »

L’animation sur les quais cet été sera encore emplie de nouveautés, notez dès maintenant ces dates dans votre agenda !