Lettre d’opinion sur les 3 grands projets industriels de Saguenay

564
Crédit photo : Cécile Hauchecorne

Les auteurs de ce texte sont Chloé Boies, Raphael Boudreault, Sara-Maude Lavoie, Zachary Lavoie, Flavie Metcalfe, Adélie Régelé Marc et Marjorie Tremblay.

À toutes les personnes qui se sentent concernées par les trois grands projets industriels de la Ville de Saguenay.

Nous sommes des finissants de l’École Fréchette de L’Anse-Saint-Jean et nous avons à cœur la cause écologique. Après avoir fait des recherches sur le sujet, nous sommes en désaccord avec les projets de GNL (Énergie Saguenay), Ariane Phosphate et de Métaux BlackRock  qui veulent s’installer sur les rives de la rivière Saguenay.

En effet, les résidents de la région sont fiers d’accueillir les milliers de touristes qui viennent admirer les rives du fjord. Ces infrastructures industrielles vont détruire une partie du paysage et elles risquent en plus de nuire, à moyen et à long terme, à l’industrie touristique.

Étant donné que le fjord du Saguenay constitue un des seuls refuges acoustiques pour les mammifères marins qui s’orientent, communiquent, chassent et socialisent à l’aide des sons, toute augmentation de la circulation de navires ne peut être que néfaste pour ces espèces.

Les activités de ces trois industries produiront encore plus de gaz à effet de serre (GES), principal responsable du réchauffement climatique.

Nous sommes vraiment déçus de voir que des adultes, qui prennent des décisions aussi importantes, ne tiennent pas compte de notre opinion. Pourtant, ce sera nous et nos enfants qui devront vivre avec les conséquences de leurs actions et de leurs décisions.

De la part des jeunes qui espèrent que leur voix sera entendue.