L’histoire de la plage St-Étienne

4575

Commençons par le début, le fjord est une merveille naturelle qui ne cesse de nous surprendre, il a été créé par le mouvement d’un gigantesque glacier il y a environ 80 000 ans.

Les débuts de la fréquentation de la plage St-Étienne se situent entre 1883 et 1900. Elle était alors un village de compagnie appartenant à Price, au bord duquel était érigé un quai où les navires venaient chercher le bois scié. Un certain lac (maintenant appelé le lac défoncé) était situé en amont de la rivière St-Étienne. Lorsqu’il a cédé pour la première fois en 1938, tout est resté intact, mais quand l’événement s’est reproduit en 1972, la plage a été ensablée par le fond du lac qui s’est vidé. Cet événement créa la plage définitivement.

Comme vous le savez sûrement, le village a subi un très grave incendie le 5 juin 1900. Ce dernier a complètement été rasé. Aujourd’hui, à marée basse, nous pouvons facilement apercevoir des résidus de l’ancien village. Toujours à marée basse, les villégiateurs peuvent observer une source d’eau sulfureuse. Cette dernière est créée par la décomposition du bois du quai sous le sable du lac défoncé qui a enseveli les restes de St-Étienne.

Allons faire un tour du côté des activités praticables à la plage St-Étienne : bien sûr, nous pouvons y faire la farniente sur le sable chaud, la pêche à la truite de mer, la chasse aux coques (mi- communes), la baignade est possible pour les courageux prêts à affronter les eaux froides du fjord. À partir de cette plage, nous pouvons observer le béluga du St-Laurent et, de façon exceptionnelle, le petit rorqual (depuis 2 ans, les croisières aux baleines sont accessibles de la plage). Il est même possible de pratiquer la thalassothérapie, en se préparant un bain d’argile !

Finalement, grâce au fjord, au village de compagnie, à un accident géologique et à la passion des citoyens de Petit-Saguenay, la plage St-Étienne fait maintenant le bonheur de plus de 25 000 visiteurs par été. Aussi, une demande a été acheminée pour que le Fjord du Saguenay soit reconnu comme patrimoine mondial de l’UNESCO.