Petit-Saguenay – Le Budget participatif 2019

146
Crédit photo : Ève Breton-Roy

Cela fait maintenant deux ans que la municipalité de Petit-Saguenay adopte un budget entièrement destiné aux initiatives citoyennes. Ce faisant la municipalité prend part à ce qui est à l’heure actuelle considéré comme un véritable mouvement mondial. D’ailleurs, le programme ONU-HABITAT de l’Organisation des Nations Unies a recensé plus de 300 villes ayant adopté de tels budgets de par le monde (ONU, 2005).

Cette année, le conseil municipal de Petit-Saguenay a opté une seconde fois pour l’adoption de deux montants distincts. Ils seront réservés uniquement à des initiatives citoyennes. Un premier montant de 20 000 $ sera réservé aux initiatives présentées par les citoyens adultes et un second de 5000 $ sera exclusivement réservé à des initiatives présentées par des jeunes.

Il faut noter que cette année, le premier projet issu d’un budget participatif à Petit-Saguenay voit le jour. Il s’agit de la Maison des familles de Petit-Saguenay qui a ouvert ses portes le 15 février dernier. Elle a pour mission de promouvoir et soutenir le bien-être des familles du territoire de Petit-Saguenay dans les différentes étapes de la vie. La Maison des familles de Petit-Saguenay favorise l’écoute, l’entraide et le ressourcement en offrant un milieu de vie ouvert à l’ensemble des familles.

Aussi, l’an dernier le budget participatif du volet jeunesse a permis la mise en place de deux projets ! Rares sont les municipalités du Québec qui allouent une partie de leur budget à des initiatives 100 % citoyennes !

Cette année, les règles ont peu changé en ce qui a trait à la gestion du budget participatif. Certes, puisqu’il s’agit d’une deuxième année, les promoteurs ayant remporté l’an dernier doivent s’abstenir de présenter un projet cette année. Ce petit ajout dans les règles semble tout à fait légitime puisqu’il vise une meilleure équité des chances. Et pour ce qui est du volet jeunesse, cette année, c’est au tour des jeunes du niveau secondaire de déposer des projets.

De plus, cette année une équipe se chargera d’étudier les projets en s’asseyant avec les promoteurs afin de s’assurer de leur faisabilité. Cette équipe veillera à suivre les promoteurs afin de les appuyer dans la concrétisation de leur projet. Voilà une belle preuve qu’un véritable transfert du pouvoir est possible et qu’il est bon de s’impliquer en tant que citoyen.