Projet de recherche-action participative

123
Élisabeth Boily (École-Communauté), Pierre Luc Gobeil (CIUSSS), Anastasie Amboulé Abath (UQAC), Cécile Hauchecorne (Trait d’Union) et Karine Aubé (MDJ du Bas-Saguenay et Table Jeunesse) lors d’une rencontre préparatoire à l’UQAC.

Un partenariat essentiel

Au cours des trente dernières années, de nombreuses études ont confirmé l’importance de la collaboration entre l’école, la famille et la communauté pour la réussite scolaire. Les relations entre les divers milieux qui touchent la vie des jeunes sont de plus en plus nécessaires. Les changements d’ordre démographique, les transformations des exigences des milieux de travail, et la complexité grandissante des réalités familiales ainsi que des problématiques vécues par les jeunes amènent de nouveaux défis pour les acteurs du milieu scolaire. En bref, l’école ne peut à elle seule assumer la responsabilité de la réussite éducative, si elle n’est pas supportée. Le partenariat ouvre également la porte à l’innovation, à la construction de solutions nouvelles pour la réussite des élèves.

Des défis en matière de concertation

Au cours des dernières années, de nombreux acteurs des municipalités, des milieux scolaires et communautaires, se mobilisent pour la réussite scolaire et le bien-être des jeunes du Bas-Saguenay. On constate que ces efforts portent leurs fruits, puisque les taux de diplomation augmentent et les jeunes ont accès à une plus grande variété d’activités et de services (CEFRIO, 2009). Bien que ces retombées soient encourageantes, le territoire vit actuellement certains défis en termes de collaboration et de concertation.  Il est notamment possible de constater un essoufflement de la part de certains acteurs de la communauté et des milieux scolaires régulièrement sollicités pour de nombreuses rencontres sur différents comités. La multiplication des organismes œuvrant pour la jeunesse amène aussi un certain manque de cohésion dans l’identification des problématiques liées à la réussite éducative qui fait que certains organismes travaillent sur le même problème sans se concerter, alors que d’autres problématiques sont laissées pour compte. 

Un projet de recherche-action participative pour repenser le partenariat

À la lumière de ces constats, nous avons besoin actuellement de développer une structure partenariale plus efficace afin de mieux planifier et déployer nos actions en lien avec la réussite éducative des jeunes du Bas-Saguenay. Pour nous accompagner dans cette réflexion autour de cet enjeu complexe, nous avons fait appel au Consortium régional de recherche en éducation (CRRÉ). Une subvention de recherche a été accordée afin que nous puissions bénéficier du support d’une chercheuse de l’UQAC, Anastasie Amboulé Abath. Ultimement, l’objectif de cette recherche est d’en venir à implanter une structure partenariale école-famille-communauté au bénéfice de la réussite éducative des jeunes au Bas-Saguenay. Nous visons également à construire un plan d’action réaliste correspondant aux besoins et aux problématiques du milieu. Pour ce faire, plusieurs acteurs de la communauté, des municipalités et du milieu scolaire seront sollicités pour participer à la réflexion au cours des prochains mois.

Nous espérons sincèrement que, à travers ce projet de recherche, nous en arriverons à renforcer ce partenariat école-famille-communauté, tout en travaillant de façon harmonisée et efficace. C’est ainsi que les jeunes du Bas-Saguenay en tireront le maximum de bénéfices.

 

*Qu’est-ce que la réussite éducative ?

La réussite éducative est un concept plus élargi que la réussite scolaire. Il concerne « le développement harmonieux et dynamique chez l’être humain de l’ensemble de ses potentialités (affectives, morales, sociales, intellectuelles, physiques, spirituelles).» (Potvin, 2010) Le développement d’un futur citoyen responsable fait également partie de certaines définitions de la réussite éducative.

 

RÉFÉRENCES
CEFRIO. (2009). ÉÉR École-Communauté : Réflexion sur l’expérience du Bas-Saguenay Sud.
Deslandes, R. Les relations école-famille-communauté au cœur des apprentissages et du développement des jeunes.
Potvin, P. (2010). La réussite éducative Texte pour le Cadre de référence du CTREQ.
Rousseau, M., Thivierge, J., Potvin, P. et Brookes. La relation École-Famille-Communauté et la persévérance scolaire : une recension des écrits. Fondation Mobylis.