La MRC du Fjord fait le point sur les politiques des aînés

1424
De gauche à droite, rangée du haut : M. Réginald Gagnon, M. Gérald Savard, M. Dino Lapointe, M. Claude Gauthier, Mme Audrey Deschênes ; rangée du bas : Mme Reina Simard, Mme Denise Villeneuve, Mme Ginette Côté, Mme Jeaninne Simard, Mme Danie Ouellet, M. Yvan Tremblay.

Le 21 septembre dernier, la MRC a convié les responsables de la question des aînés (RQA) à participer à une rencontre à son siège social de Saint-Honoré. Cette rencontre avait pour but de dresser un bilan sommaire des actions découlant de la démarche MADA de la première année, de partager les bons coups et les difficultés rencontrés et de se réseauter. Cette activité est en lien avec les principes directeurs de la Politique des aînés de la MRC et le rôle de celle-ci, soit : la concertation et le partenariat pour le développement […] des milieux de vie des aînés ainsi que l’accès aux ressources et la diffusion de l’information.

À cette occasion, 25 personnes étaient présentes, dont 5 présentatrices, soit l’agente de développement culturel et communautaire, la coordonnatrice en sécurité incendie de la MRC ainsi que trois intervenantes de milieu auprès des aînés. Le groupe était constitué de maires, de conseillers municipaux RQA, d’agents de développement, de membres de comités MADA locaux, de membres du comité MADA MRC et de la conseillère en communication de la MRC. La présidente de la Table régionale de concertation des aînés, Mme Nicole Bolduc-Dubois, a également participé à cette rencontre. 

Les représentantes de la MRC ont, tout d’abord, présenté l’atteinte de certains objectifs du plan d’action MADA-MRC de la première année, l’importance du « Pourquoi » et de l’évaluation. Ensuite, les trois intervenantes issues des Initiatives de travail de milieu auprès des aînés vulnérables (ITMAV) œuvrant sur le territoire de la MRC sont venues partager divers projets réalisés dans leur communauté. Les participants ont trouvé inspirant de voir le travail des autres municipalités. La majorité des personnes ont amélioré leurs connaissances et souhaitent reconduire cette activité une fois par année.

« L’augmentation de la participation à la vie collective, par et pour ses habitants, contribue à augmenter leur niveau de bien-être physique, psychologique et social. » d’après Louisa-Maria da Silveira, intervenante de milieu auprès des aînés de Falardeau.

Travailler avec une approche d’empowerment, se concerter pour mieux se rassembler autour d’enjeux communs, évaluer pour approfondir les activités et les projets, renforcer les partenariats avec des rétroactions, contribuer à la réalisation des objectifs, transmettre les connaissances des aînés et enfin, leur faire connaître les ressources du milieu font partie des points saillants ressortis lors de cette rencontre.

« Les gens ne sont pas inspirés par ce que vous faites, ce qui les inspire c’est pourquoi vous le faites ! » Simon Sinek, Commencer par le pourquoi, 2014.