La saison estivale à L’Anse-Saint-Jean

179
Les Haltes Gourmandes se déroulaient pendant six fins de semaine sur le quai de L’Anse. Crédits photos : Manon Landry

Comme un peu partout sur la planète, l’été 2020 restera une saison bien particulière au niveau de l’achalandage touristique, et L’Anse-Saint-Jean n’a pas échappé à la règle.

Il est sans doute un peu tôt pour tracer un bilan final mais on peut sans trop s’aventurer affirmer que le village a connu un très bon achalandage. Il suffisait de se promener un peu partout pour constater qu’il y avait beaucoup de visiteurs dans les différents sites et commerces, ainsi que dans les campings, affichant souvent complet.

Beaucoup de Québécois en ont profité pour découvrir L’Anse-Saint-Jean et l’accueil des plus chaleureux de sa population. Selon les commentaires entendus ici et là, plusieurs vont revenir et en parler à leur entourage.

Durant l’été, plusieurs activités ont tout de même eu lieu, comme les Haltes Gourmandes qui se déroulaient pendant six fins de semaine sur le quai de L’Anse, et toujours avec de l’animation musicale. La réponse de la population et des visiteurs a été au rendez-vous et le bilan s’avère prometteur, même si la compilation finale n’est pas complétée. Aux dires des producteurs et artisans présents, la saison a été bonne.

Un autre évènement majeur de la saison, c’est le Festival du four à pain qui s’est déroulé le 5 septembre dernier au Centre Culturel du Presbytère, ainsi que chez trois détenteurs de four à pain. Pour une première édition, et avec les conditions actuelles, le comité organisateur est satisfait de la réponse des participants et de la population. Il faut rappeler que le Festival est unique au monde et que le village de L’Anse-Saint-Jean est possiblement l’endroit où l’on retrouve le plus grand nombre de fours à pain avec 46, le quarante-sixième est d’ailleurs celui qui a été inauguré le 5 septembre dernier au Centre Culturel du Presbytère. Un magnifique four à pain !

Finalement au Mont-Édouard, le vélo de montagne a connu un essor particulier avec le vélo Camping mais comme mentionné précédemment, il est un peu tôt pour tracer un bilan final de cette activité.

Somme toute, L’Anse-Saint-Jean s’est bien positionnée cet été et le comité touristique est plutôt très satisfait de la saison estivale 2020. D’ailleurs, il reste encore de belles journées cet automne pour venir contempler les magnifiques paysages et goûter à l’accueil chaleureux des Anjeannois et Anjeannoises.