Le Cercle des Fermières de L’Anse-Saint-Jean fête ses 75 ans.

855
L’apport de ses bâtisseuses pour la communauté des femmes de L’Anse-Saint-Jean est indéniable. Celles-ci ont permis aux femmes de sortir de l’isolement de la maison, de partager leur savoir et de développer leur indépendance.

Un peu d’histoire

Le 9 novembre 1943, deux agronomes, messieurs Langevin et Charbonneau visitaient la paroisse de L’Anse-Saint-Jean, dans le but de soumettre un projet, celui d’instaurer le Cercle des Fermières au sein de la localité. Madame Henri Lavoie fut la première à en prendre la présidence. Les débuts s’avèrent bien prometteurs puisque soixante et une dames s’inscrivent comme membres actifs de ce nouveau mouvement.

Madame Henri Lavoie fut la première à prendre la présidence du Cercle des Fermières de L’Anse-St-Jean.

L’abbé Antonio Gagnon, curé de la paroisse devient l’aumônier du Cercle des Fermières et grâce à lui, les Fermières se réunissent pour la première fois dans un local propice à leurs rencontres mensuelles et leurs activités, soit la salle paroissiale que l’on appelait alors la salle des fermières.

Ainsi au cours des années, plusieurs femmes ont adhéré au mouvement, qui compte même 175 membres, en 1984, sous la présidence de Louise Tremblay. En 2018, c’est 61 membres qui le compose et au cours de la dernière décennie, plusieurs nouvelles retraitées viennent se joindre au mouvement.

Plusieurs femmes ont adhéré au mouvement, qui compte même 175 membres, en 1984, sous la présidence de Louise Tremblay.

L’Organisation

En 1977, le Cercle des Fermières déménage à l’édifice municipal et en 1999, celui-ci s’installe dans les locaux du centre communautaire de La Petite École.

Au fil des années, l’espace plus adéquat à La Petite École a permis au Cercle d’acquérir tout le matériel nécessaire pour les différentes activités artisanales tel tissage, tricot et plus. À ce jour, le Cercle possède 13 métiers de différentes longueurs ainsi que tout le matériel nécessaire aux travaux.

Au fil des années, de nombreuses réalisations ont été effectuées comme en 1954, la confection de tentures, en 1983, deux courtepointes de 168 pièces confectionnées par 165 membres et le lancement du journal « Le Petit Jaseur ».

Plus tard en 1986, Des trouvailles en héritage, une brochure sur le recyclage et la récupération est éditée par le Cercle. En 1999, un reportage avec Radio-Canada est diffusé jusqu’en Belgique, et enfin, plus récemment, en 2013, une œuvre collective sous la supervision de l’artiste Marie Brunet.

Le Cercle a été l’hôte du Congrès régional en 2016. Plus de 160 dames de la région ont participé à l’évènement qui s’est tenu au Mont-Édouard. De plus, le Cercle des Fermières s’implique dans la communauté en animant des initiations au tricot avec les jeunes de l’école Fréchette, et participe également en grand nombre à la confection des paniers de Noël.

Selon les demandes, les membres sont toujours disponibles pour donner un coup de main ! L’artisanat est le fil conducteur qui nous permet de socialiser !

Les Gardiennes du patrimoine

L’apport de ses bâtisseuses pour la communauté des femmes de L’Anse-Saint-Jean est indéniable. Celles-ci ont permis aux femmes de sortir de l’isolement de la maison, de partager leur savoir et de développer leur indépendance.

L’engagement, la créativité et les valeurs de ces pionnières, leur disponibilité, permet aujourd’hui de souligner fièrement, après 75 ans, parfois de dur labeur, ces dames au grand cœur qui ont travaillé à l’émancipation des femmes.                  

Le phare a été choisi comme thème pour le 75e anniversaire de la fondation du Cercle. Par définition un phare, c’est une personne ou une chose qui sert de guide et de modèle.

Venez célébrer avec nous et rencontrer toutes celles qui se sont impliquées au cours de ses 75 ans. Le brunch se tiendra au Mont-Édouard, le 21 octobre 2018 dès 11 H 00. Les billets sont en vente au coût de 25$, réservez votre place avant le 12 octobre auprès de tous les membres des fermières. Surprises et prix de présences !

Pour toutes informations, veuillez contacter Denise Pelletier, présidente au 418 550-5394 ou Michelle Brassard, organisatrice au 418 272-2524