L’A.P.R.S. 40 ans de service au Bas-Saguenay

221
Nicole Harvey, Maurice Houde et Jacinthe Savard devant les locaux de l'A.P.R.S.

Le 15 juillet prochain, le groupe d’action communautaire de L’A.P.R.S. fêtera ses 40 ans d’incorporation. L’acronyme avait été choisi pour signifier le territoire couvert par l’organisme soit Anse-Saint-jean, Petit-Saguenay, Rivière-Éternité, Sagard. Récemment, la municipalité de Saint-Félix d’Otis s’y est ajoutée.

Les services à la population ont pris naissance au début des années 80, avec la mise en place d’un transport de prélèvements sanguins vers l’hôpital de Chicoutimi. Maurice Houde, avec l’aide d’une quinzaine de bénévoles, en a été l’instigateur. Grâce à un travail acharné et avec l’appui du comité de surveillance de la Caisse populaire de L’Anse-Saint-Jean, il a convaincu les autorités de la santé et des services sociaux, de la pertinence de ce projet. Les gens du Bas-Saguenay pouvaient désormais se rendre à la clinique médicale de L’Anse-Saint-Jean, pour leurs prélèvements sanguins. « Plus besoin de faire des allers-retours en ville, ce qui sauvait énormément de temps aux familles et aux travailleurs », comme le souligne Maurice Houde !

Depuis, plusieurs services ont vu le jour. L’organisme offre les livraisons de médicaments et de dosettes, l’accompagnement pour les visites médicales, la popote mobile, l’alphabétisation avec le Centre Alpha, la clinique d’impôts, l’aide pour compléter des documents, l’écoute téléphonique et le support moral, l’aide alimentaire de Moisson Saguenay, le Centre de jour. Ces services sont principalement offerts aux personnes aînées, celles à mobilité réduite ou celles qui éprouvent des difficultés financières.

Malheureusement, avec la pandémie, certaines activités ont été mises sur pause. Les jeudis, le Centre Alpha et ses ateliers en français, mathématiques, informatique, avait interrompu temporairement ses programmes, pour les reprendre en mars dernier. Les vendredis, le Centre de jour animé par une intervenante du C.S.S.S.  a quant à lui été fermé. Par contre, plus de demandes ont été faites pour la livraison des repas à domicile et pour le service alimentaire de Moisson Saguenay. Également, la coordonnatrice Jacynthe Savard, a aidé plusieurs personnes à s’enregistrer sur le Web, pour la vaccination.

Maintenir depuis 40 ans ces services à la population, ce n’est pas rien!  La présence de nombreux bénévoles n’est pas à négliger. Que ce soit au sein du conseil d’administration, de l’accompagnement pour les visites médicales, la préparation des paniers alimentaires, les bénévoles jouent un rôle primordial. Merci aux huit présidentes qui se sont impliquées depuis la mise en place de l’organisme: mesdames Gervaise Houde, Charlotte Dufour, Rita Gagné, Esther Martel, feu Rose-Aimée Côté, Dany Thibeault, Patricia Daigneault et la présidente actuelle Nicole Harvey. Merci également aux partenaires financiers sans lesquels l’organisme ne pourrait poursuivre sa mission, sans oublier l’aide précieuse de Pierre-Luc Gobeil, travailleur communautaire.

Souhaitons sincèrement que l’organisme poursuive sa mission encore longtemps dans la communauté, mission qui a pris de l’ampleur au fil des ans avec des défis à relever toujours plus grands!