Le tour du Fjord

252
Crédit photo : Cécile Hauchecorne

Pastiche du texte du tour de L’Ile de Félix Leclerc

Œuvre collective des secondaires 5 de l’école Fréchette

Pour supporter le décor

Et voir le nord,

Y’a le bord du Fjord,

Cent-cinq milles

De choses tranquilles,

Pour oublier grande blessure

Dessous l’armure,

Été, hiver,

Y’a le bord du Fjord

Et sa Côte-Nord

Le Fjord c’est comme de l’or,

C’est haut et fort

Avec son réconfort

Avec des abords, des corridors

Et ses anticorps,

En février la glace se tord

Comme sa flore.

Et en mai la rivière mord

Sur ses aurores

Au mois de mai, un vrai cinéma

Voilà les bélugas,

Au mois de juin

Parties les oies

Mais nous les gens de la paroi,

Les descendants des Pays d’en Bas,

Présents au combat,

Surtout l’hiver

Comme notre bois

Des climats d’Alaska

Maisons de bois,

Maisons de pierre,

Clochers pointus,

Et dans le fond de notre panorama de silence,

Bienvenue sur le bord du Fjord