Marie-Ève Lavallée, une nouvelle ressource pour nos communautés.

165

Depuis 2014, les municipalités du Bas-Saguenay travaillent à la réalisation d’environnements favorables afin de promouvoir de saines habitudes de vie. Il s’agit ici non seulement de faciliter l’activité physique mais également de mettre en place des actions concrètes favorisant une alimentation de qualité au sein des différentes communautés.

Originaire de La Baie, Marie-Ève Lavallée poursuit ses études à l’UQAC en travail social. Son parcours professionnel l’amène à travailler au niveau de la sensibilisation et de l’éducation auprès d’organismes communautaires sur le territoire de Ville Saguenay. Divers enjeux qui lui tiennent tous à cœur y seront abordés, comme l’environnement ou la violence dans les relations amoureuses.

Après avoir travaillé pour le CLSC de Baie Comeau, Marie-Ève Lavallée décide de retourner dans sa région natale où s’ouvre le poste de chargée de projet pour la Table de sécurité alimentaire, de lutte à la pauvreté et à l’exclusion sociale du fjord. Elle sera embauchée en décembre 2017.

Marie-Ève précise : « La première étape de ce projet, s’échelonnant sur trois années, se fera sous forme de consultations. En allant à la rencontre des gens du milieu, en organisant des focus groupes permettant une réflexion commune à partir des idées et des besoins existants, en bonifiant ce qui existe déjà, on pourra créer alors une base de travail solide et mettre en place des actions qui pourront perdurer dans le temps afin de favoriser l’accès à une saine alimentation pour tous. »

De nombreuses rencontres à l’agenda

Des rencontres avec les producteurs et transformateurs locaux, les épiceries, mais également avec les personnes responsables de cuisines collectives ou de paniers d’aide alimentaire, seront donc prochainement à l’ordre du jour de cette nouvelle ressource dynamique et enthousiaste à l’idée de s’investir au Bas-Saguenay. Les garderies, les écoles, les résidences pour aînés seront également consultées, ainsi que les acteurs concernés par la sécurité alimentaire et la saine alimentation.

Enfin pour conclure, Marie-Ève Lavallée souligne que la lutte à la pauvreté est également un enjeu à prendre en compte dans sa description de poste : « La pauvreté, elle touche tout le monde et c’est rarement une situation que l’on choisit de vivre. Avec ces initiatives, on veut faire en sorte que les répercussions sur la santé soient moins dommageables. C’est donc avec la mobilisation des citoyens et des municipalités que nous pourrons mettre en place des projets pour favoriser la saine alimentation pour tous dans les mois à venir. »