À Du Vallon en hiver !

946
Randonnée littéraire au bord de la rivière

Les élèves ont partagé plusieurs bienfaits de la nature aux journalistes de l’école. Ils soulèvent que la nature les apaise et les énergise à la fois. Elle stimule leur créativité !

L’école Du Vallon essaie d’utiliser le dehors pour permettre aux élèves de vivre différentes façons d’apprendre. Que ce soit lors d’une randonnée littéraire en forêt ou pendant l’observation des oiseaux, la nature demeure la meilleure des vitamines.

Différents espaces sont utilisés dans la cour de l’école. Il y a le jardin et quelques plates-bandes qui sont entretenues par les élèves. Plusieurs espèces sont plantées : les tournesols, les topinambours, la livèche, la ciboulette et les pensées. Cela apporte de la beauté et permet de mettre en valeur notre école. Les oiseaux s’en donnent également à cœur joie.

Benjamin Simard et Samian Gravel 5e année

Je vais vous parler du volet plein air en projet Passions. Lors de cet atelier, nous faisons des randonnées et du vélo. Lors de la session d’hiver, nous pouvons explorer la trottinette des neiges et la raquette. Le volet survie explore différentes techniques dont des feux de signalisation et comment se servir d’une boussole.

Émile Valino-Chartrand 5e année 

Le contact avec la nature aide à diminuer le stress. Le temps passé en plein air accroit la concentration et l’attention. La nature favorise le développement de l’autodiscipline et l’autorégulation.

Visite d’un auteur

 

Les élèves avec l’auteur Charles Sagalane

Le 26 janvier dernier, l’auteur Charles Sagalane est venu visiter l’école afin d’écrire un poème sur le Fjord en lien avec le projet Fibres poétiques. Ce poète jeannois parcourt le territoire pour aménager des étagères de bois en guise de bibliothèques de survie en plein cœur de la nature. L’autrice Marie-Andrée Gill visitera l’école le 16 février prochain afin de continuer ce projet.

Ski

La journée de ski du 13 janvier est une autre façon de profiter du dehors tout en apprenant différents concepts.

L’arrivée de nouveaux élèves (départ d’un milieu urbain vers un milieu rural) démontre que la recherche du bien-être et de se rapprocher de la nature prédomine de plus en plus.

Étienne Valino-Chartrand 6e année