Une action artistique pour faire bouger les choses !

72
De l'art communautaire fait vibrer le cœur des villages

Citoyens du Bas-Saguenay, soyez attentifs aux activités qui se tiendront prochainement dans vos milieux respectifs et joignez-vous en grand nombre à l’activité de bricolage proposée par les membres du Réseau Fières Familles. Votre petite participation pourrait avoir un impact majeur sur le futur des ressources offertes aux familles. 

Depuis l’automne dernier, les différents comités familles du Bas-Saguenay participent à un projet pour le moins innovant qui leur a permis jusqu’ici de faire un grand pas dans l’identification des enjeux vécus par les familles de la région, de leurs besoins ainsi que dans les solutions pour répondre à ces derniers.  En effet, un organisme communautaire nommé Engrenage Noir a mis sur pied un programme appelé Rouage afin de permettre à une intervenante de milieu ainsi qu’à un artiste de cheminer avec les Comités Familles du Bas-Saguenay afin de mettre sur pied un projet d’art action communautaire.

Qu’est-ce que l’Art Action Communautaire ?

L’Art Action communautaire, ce sont les premiers concernés par une situation qui se regroupe pour mettre de l’avant une revendication précise ayant un effet positif sur leur milieu.  Le processus consiste à utiliser l’art dans toutes les étapes de leur démarche : définir le problème, trouver une solution et agir pour la mettre en place. L’art permet des actions originales favorisant l’expression des individus et des groupes autrement que par des mots.  C’est un mouvement qui met l’accent sur la participation collective et démocratique aux décisions et instaure une méthode qui favorise l’efficacité des actions par leur portée et leur impact.

Ok, mais concrètement ?

Concrètement, les Comités Familles du Bas-Saguenay sont formés de parents bénévoles issus de chacune des municipalités. Ils ont à cœur de témoigner des besoins des familles et de mettre en place des activités ou des services qui y répondent. Les membres des différents Comités Familles s’étaient rencontrés une première fois au printemps 2018 et avaient constaté à ce moment-là vivre des défis similaires. De là est née leur motivation à agir tous ensemble via le Réseau Fières Familles.

C’est Gabrielle Desrosiers, agente de milieu pour Enfants Fjord, qui m’a alors m’a invité, en tant que comédien d’improvisation à me joindre à elle dans une démarche pour le moins innovatrice.  En visitant les différents Comités Familles qui se réunissent environ une fois par mois dans tous les villages du Bas-Saguenay, nous avons d’abord proposé des activités d’impro théâtrale afin de faire ressortir les différents enjeux vécus par les familles.  À travers ces activités, nous avons appris à se connaître autrement que dans une réunion standard et avons traité de sujets comme l’éloignement rural, le manque de ressources/services, le manque de transport en commun, l’intimidation à l’école, l’isolement ainsi que beaucoup d’autres situations qui tenaient à coeur aux participantes.

Tout ça a culminé à une grande rencontre qui s’est tenue le 8 décembre dernier à St-Félix-d’Otis.  Des membres de chacune des municipalités du Bas-Saguenay, ainsi que les organismes communautaires familles La Baie/Bas-Saguenay (OCF), se sont réunis afin de résumer les enjeux qui étaient ressortis de nos visites aux différents comités et de se mettre à la recherche de pistes de solutions.  De cette rencontre, voici les défis qui ont été identifiés :

– les difficultés à attirer des nouvelles familles dans nos municipalités et garder les écoles dynamiques ;

– l’importance d’améliorer les infrastructures destinées aux familles (les parcs, la sécurité piétonne, etc.) ;

– la difficulté à faire mousser la participation et l’implication de la communauté aux différentes activités organisées par les comités famille ;

– le manque de transport en commun ;

– le manque de communication entre les différents comités ;

– ainsi que l’accès difficile aux loisirs et à la culture en raison de l’éloignement rural.  De tous les enjeux, c’est ce dernier qui a été retenu comme étant le plus important aux yeux des participants.

Les pistes de solution

Une fois l’enjeu principal identifié, nous avons invité les participants à se pencher sur les solutions possibles, afin de remédier à la situation.  De cet exercice, les parents membres des comités familles ont suggéré trois solutions principales.  La première étant l’amélioration de la diffusion de l’information sur les services offerts, notamment via un site web, des infolettres ou des listes de loisirs diffusés dans chaque foyer.  Il a également été proposé de faire plus d’événements rassembleurs entre les villages ainsi que des activités communes.  Finalement, la solution qui a été préférée par tous fut de sensibiliser les élus à l’intérêt de créer une structure intermunicipale, dans laquelle la voix des parents serait représentée par les comités familles. Cette structure pourrait aussi supporter les comités familles dans leurs tâches bénévoles. Un peu à l’image du service des incendies, il a été imaginé qu’une structure mettant en relation les comités familles, les municipalités ainsi que le réseau scolaire pourrait permettre de centraliser l’information et de mettre en commun les ressources disponibles.  Ensemble, on est plus fort.

Et l’Art Action dans tout ça ?

Grâce à toute cette démarche, les comités Familles ont donc ciblé leur revendication : « Sensibiliser les élus à l’importance de la voix des parents et celle de soutenir les comités Familles. »  Cette demande s’adressant aux élus, nous avons proposé aux comités d’imaginer une action artistique afin d’interpeller ces derniers d’une autre manière que par des mots.

Voici ce qu’ils ont choisi de faire…

Étant donné que les loisirs et la culture nous permettent à tous de nous épanouir comme fleur au soleil. Dans la thématique de la venue du printemps, ils souhaitent offrir à leurs élus des fleurs qui témoigneront de la voix des familles.

Vous pourrez venir mettre l’épaule à la roue en venant bricoler une fleur représentant vous et votre famille sur laquelle sera inscrite la raison pour laquelle vous croyez que les comités famille sont importants pour vous ou encore les activités de loisirs et culture auxquelles votre famille souhaiterait avoir accès.  Imaginez ! Si 30 fleurs sont produites dans chacune des municipalités, nous serons en mesure de remettre 150 fleurs aux élus démontrant 150 raisons d’appuyer les comités famille dans leur volonté d’améliorer l’accès aux loisirs et à la culture dans leur communauté.

La création collective aura lieu aux dates suivantes :

  • Le samedi 11 mai à Petit-Saguenay dans le cadre de la Joujouthèque.
  • Le dimanche 12 mai à Ferland et Boilleau, dans le cadre du Brunch de la Fête des Mères.
  • Le dimanche 26 mai à L’Anse-Saint-Jean, dans le cadre de la Fête du Printemps.
  • Le samedi 8 juin à Rivière-Éternité, dans le cadre de la Fête des Voisins.

Le matériel pour l’œuvre collective vous sera fourni sur place et tout le monde, de toutes les générations est invité à participer. Le nombre de participants fera foi de la force du message à passer donc ne manquez pas l’occasion de venir faire entendre votre voix dans cette activité artistique, multigénérationnelle et agréable!