Le Bas-Saguenay comme lieu d’intervention par la nature et l’aventure

1113

C’est reconnu, le Bas Saguenay possède un potentiel d’activités récréotouristiques formidable. Ce qui est moins connu, c’est que ces lieux sont également des plus propices à des activités d’intervention éducative et thérapeutique par la nature et l’aventure.

Ce type d’intervention repose sur des fondements scientifiques reconnus et est enseigné dans le cadre du bac en intervention par la nature et l’aventure de l’UQAC depuis plus d’une dizaine d’années. Cet automne, un tout nouveau programme de diplôme d’études supérieures spécialisées (D.E.S.S.) sera offert à l’UQAC. Il a pour objectif de permettre à des professionnels de se spécialiser avec cette nouvelle modalité d’intervention dans des domaines aussi variés que l’éducation, le management et l’intervention psychosociale.

L’utilisation de la nature et de l’aventure comme outil de développement de la personne consiste à faire vivre aux participants une expérience de groupe de quelques jours à quelques semaines, durant laquelle des activités en plein air serviront d’outils pour développer diverses compétences personnelles et relationnelles ciblées. Contrairement à une simple activité de plein air entre amis, l’intervention consiste en un programme structuré où des spécialistes accompagnent le groupe afin d’utiliser tout le potentiel de la nature et l’aventure pour favoriser la prise de conscience d’attitudes à corriger et expérimenter des comportements mieux adaptés ou plus efficaces.

À titre d’exemple, j’ai eu l’occasion d’accompagner un groupe d’adolescents d’un centre jeunesse et leurs parents dans une activité hivernale se déroulant au refuge du Lac Emmuraillé afin de développer de meilleures relations parent-enfant. Je suis également intervenu auprès d’un groupe de jeunes immigrants en leur faisant vivre une expérience de raquettes et de traîneaux à chiens, avec l’entreprise Entre chien et loup de L’Anse-Saint-Jean, dans le but d’acquérir une plus grande confiance en soi. Dans une autre occasion, ce fut de jeunes adultes vivant avec une problématique de santé mentale qui ont participé à une expédition de kayak de mer sur le Saguenay ayant pour objectif de développer des aptitudes interpersonnelles pour mieux réintégrer la vie en société.

Nature T (2)

Encadré par la compagnie Fjord en kayak, ce fut aussi un groupe d’élèves du secondaire 4 qui a pagayé une partie du Saguenay lors d’un programme de leadership. Dans le cadre d’une recherche de doctorat, j’ai fait vivre une expédition de sept jours en kayak de mer, de St-Fulgence à Tadoussac, à un groupe de gestionnaires afin de favoriser le développement de leur leadership par l’action. À mi-parcours sur le Saguenay, ces participants ont gravi la montagne Blanche au cœur du parc national du Ford-du-Saguenay. Cet été, lors du tout nouveau festival FestiZen-en-Folie, l’environnement naturel de L’Anse-Saint-Jean sera tout désigné pour des activités en plein air de yoga, de méditation et de pleine conscience.

Sans conteste, le milieu naturel du Bas-Saguenay offre un potentiel d’activités des plus variées et un environnement tout désigné pour des programmes d’intervention par la nature et l’aventure. Il peut permettre aux différentes municipalités, aux entreprises et aux commerces du milieu de séduire ces participants et de les voir revenir à titre de touristes. Voilà une autre belle opportunité pour mettre en valeur le potentiel récréotouristique de notre merveilleuse région.