Enduro, crosscountry… le vélo de montagne se poursuit au Mont-Édouard

292
Crédits photos : Fabrice Tremblay

Le début de la saison de vélo de montagne approche à grands pas au grand bonheur de plusieurs d’entre nous ! D’ailleurs, depuis l’été passé les amateurs d’enduro et crosscountry peuvent se dérouiller les jambes dans les deux sentiers de vélo de montagne au Mont-Édouard.

C’est maintenant devenu une évidence pour l’ensemble de la province du Québec; le Mont-Édouard est en pente montante depuis quelques années grâce à ses projets de développement innovants. Le positionnement de la station Mont-Édouard devient plus attractif et bonifie l’offre touristique globale de la région du Saguenay Lac St-Jean. En misant sur des produits d’appel innovants et des compétitions de ski alpin de calibre régional, provincial (Critérium U16 en 2018 avec près de 200 coureurs) et nationale (Championnat canadien en 2019 avec près de 200 coureurs nationaux et internationaux), la montagne contribue à l’image de marque de produits hivernaux de qualité en région.

La période estivale n’est pas en reste par rapport à la saison hivernale, en partie grâce aux passionnés des Sentiers des Vingt-et-Un, qui rêvent de voir incessamment le Mont-Édouard devenir une station quatre saisons. Il ne faut pas non plus oublier le soutien de la Municipalité régionale de comté (MRC) du Fjord du Saguenay, un partenaire important qui a levé la main bien haut au développement des deux sentiers de vélo de montagne.

Deux sentiers sont offerts aux cyclistes sur le Mont-Édouard : le Sentier des Vingt-et-Un et le Sentier des Vallons. Un mélange entre descente et crosscountry, le premier sentier est de type enduro avancé, idéal pour ceux qui aiment travailler fort en montée pour mieux savourer la longue descente à la fin. Le second est un hybride entre enduro et crosscountry, une « flow trail » constituée de vallons pour un niveau intermédiaire. Les cyclistes s’y amuseront à monter et se laisser aller sur une piste organique et sinueuse sans virage brusque.

Vous avez des fourmis dans les jambes en lisant cet article sur le vélo de montagne ? Il est cependant important, de ne pas vous aventurer dans les sentiers avant leur ouverture prévue vers le début juin après la corvée de nettoyage. Une consigne essentielle à respecter pour laisser le temps à la terre de se drainer et se solidifier correctement pour ne pas endommager les sentiers.

Bonne saison de vélo !