Ensemble pour l’avenir de L’Anse, rencontre de bilan annuel des projets d’action.

1018

Une quarantaine de personnes sont venues participer, le 12 novembre dernier, à la rencontre de bilan annuel des neuf projets d’action qui avaient été retenus lors de journée de consultation de novembre 2014.

Du côté économique, le comité des évènements d’envergure responsable de développer des activités annuelles comme des festivals, des expositions, des retrouvailles, etc. a mis en place un comité des retrouvailles et réalisé la première édition du Défi de la relève qui a remporté un grand succès en juin dernier. Déjà, on prépare la deuxième édition pour les 11 et 12 juin 2016.

Le volet loisirs, culture et environnement, quant à lui, a vu naître le comité vert qui a pris le relais du comité sur l’embellissement et l’environnement. Il a déjà effectué une étude auprès des commerces et des entreprises pour savoir ce qui se fait ici et ailleurs en termes de réduction des déchets, de recyclage, de compostage et de récupération.

Lors de la Fête du printemps, ce comité a fait tirer des hydrangées, un composteur et un tonneau de récupération de l’eau. Enfin, il a  contribué à mettre en place trois îlots de récupération et s’apprête à réaliser  une vidéo afin de sensibiliser la population de l’Anse au compostage, toujours dans le but de réduire le poids des poubelles.

De plus, un comité des loisirs a vu tout récemment le jour : il vise à offrir davantage d’activités de loisirs et de sports, aux jeunes principalement, ainsi qu’à toutes les catégories d’âges. Ce dernier doit faire le recensement de l’offre en sports et loisirs et voir auprès des jeunes leurs intérêts dans une perspective de diversification de l’offre. Le comité veut également coordonner des activités de loisirs et de sports avec les villages voisins.

Pour ce qui est du développement des arts et de la culture, le comité mis en place a rencontré les divers organismes œuvrant dans le domaine, en vue de coordonner davantage les activités offertes et d’éviter ainsi les chevauchements.

Dans le même sujet, un autre comité a commencé à réfléchir à l’avenir du presbytère. Le conseil de fabrique devait d’abord vérifier auprès des paroissiens s’ils voulaient l’offrir à la municipalité ou le vendre, À l’issue de cette consultation, le presbytère a donc été offert pour 1$, à la municipalité. Le comité pourra poursuivre alors ses travaux afin de trouver une vocation future à cette bâtisse patrimoniale.

En ce qui a trait au volet vie communautaire, le lien piétonnier et cyclable entre le camping municipal et le quai a suscité beaucoup d’intérêt puisque douze nouvelles personnes ont rejoint le comité. Ce dernier a décidé de poursuivre la démarche et une firme a été embauchée afin de réaliser une étude concernant les impacts et bénéfices de ce projet. Cette étude servira à la recherche de subventions auprès des gouvernements et d’autres institutions, afin de réaliser ce lien sécuritaire entre le quai et le camping. Il est important de mentionner qu’une  croisière bénéfice a eu lieu en septembre 2015, ce qui a permis de recueillir plus de 4000 $ pour aider à payer cette étude.

Pour les personnes âgées, le comité Municipalité amie des aînés, composé de douze personnes, a lancé en septembre dernier sa politique des aînés, ainsi que le plan d’action MADA. Ces deux initiatives ont reçu un accueil très favorable et sont déjà en voie de réalisation.

Au sujet de l’accès à la propriété, le comité famille a accepté de prendre ce mandat : il veut faire l’inventaire des terrains qui pourraient faire l’objet d’un développement domiciliaire à un meilleur prix pour les jeunes familles.

Enfin, cette rencontre de bilan s’est terminée avec une présentation de la démarche entreprise afin de développer une nouvelle image de marque pour notre municipalité. Pour l’instant, il reste encore des étapes à franchir avant de présenter un slogan, un logo et un plan marketing.

Merci à toux les bénévoles qui croient profondément à cette consultation « Ensemble pour l’avenir de L’Anse », et qui ont à cœur de préparer un avenir prometteur pour nos jeunes et nos moins jeunes.