Les écoles du Bas-Saguenay travaillent en réseau

175
Il existe ainsi la Table jeunesse du Bas-Saguenay qui regroupe des partenaires du milieu afin de mettre en œuvre des activités spécifiquement pour les jeunes.

Le milieu scolaire du Bas-Saguenay comprend 5 municipalités, c’est-à-dire de Ferland-et-Boilleau à Petit-Saguenay. Cinq écoles primaires et une école secondaire faisant partie intégrante de leur milieu et cela, grâce à une très grande force de réseautage et de collaboration diverse.

Tout d’abord, les directions et les milieux s’assoient ensemble au sein d’un même comité de travail soit celui d’École-Communauté. Il n’est pas rare que des conseillers ou des agents de développement discutent avec les directions des écoles. Il s’agit là d’échanges facilitant d’autant plus la mise en œuvre de projets communs entre le milieu scolaire, municipal et communautaire. Une personne ressource est également embauchée afin d’arrimer le tout.

Nos enseignants sont aussi très proactifs en effectuant plusieurs activités sur École en réseau. Il s’agit de plusieurs classes qui mettent en œuvre des activités pédagogiques communes grâce à nos tableaux interactifs, à la plateforme VIA, au Knowledge Forum, à Skype, etc. Cette année, certaines classes ont même visité virtuellement le Musée de la Mer aux Îles de la Madeleine. Grâce à Internet, c’est aujourd’hui beaucoup plus facile qu’auparavant de travailler de concert avec d’autres classes et de visiter de nouveaux lieux.

De plus, les enseignants possèdent leur propre système de réseautage et communiquent entre eux. Il n’est donc pas rare qu’il y ait une planification commune entre des enseignants du même cycle même s’ils proviennent de différentes écoles.

Les écoles du Bas-Saguenay tissent des liens entre elles, mais aussi avec leur communauté. Il existe ainsi la Table jeunesse du Bas-Saguenay qui regroupe des partenaires du milieu afin de mettre en œuvre des activités spécifiquement pour les jeunes. Un arrimage est aussi possible entre nos écoles, les personnes ressources du milieu et nos milieux environnants. Il s’agit d’une collaboration étroite qui permet aux élèves d’utiliser leurs milieux naturels et touristiques à des fins éducatives et par le fait même, ainsi d’accroître leur sentiment d’appartenance.

Le Bas-Saguenay possède peut-être moins d’élèves qu’en ville avec ses 410 jeunes fréquentant le milieu scolaire, mais toute la communauté est impliquée. Comme le dirait un proverbe sénégalais, « il faut tout un village pour élever un enfant ».