Le Mont-Édouard : de petits projets qui voient grand

964
Gabriel Levesque, chef d’équipe des travaux effectués sur les sentiers.

À la station du Mont-Édouard, on entend beaucoup parler de grands projets et de grands évènements. On ne peut le nier, ils sont bons pour la région. L’économie locale profite grandement de ces activités.

Ce dont on entend moins parler, c’est de la présence de petits projets qui offrent pourtant un accès à des activités de plein air pendant toute l’année. Que ce soit en ski de fond, raquettes, randonnée pédestre ou vélo de montagne, ceux qui le désirent peuvent maintenant trouver des sentiers accessibles et de différents niveaux.

Les sentiers multifonctionnels

Deux équipes de travailleurs ont fait un travail colossal cet automne. Gabriel Lévesque était le chef des équipes, ayant acquis les années précédentes une bonne expérience d’aménagement des sentiers. Dominique Côté et Mitch Cameron complétaient, quant à eux, l’équipe de bûcherons. Tous les sentiers de raquettes ont donc été nettoyés et élargis. Les arbres tombés à la suite des tempêtes ont été enlevés et l’aire de marche a pu être dégagée.

Mathieu Tremblay et Charles-Antoine Dinelle s’active autour d’un ponçon.

Des élèves de l’école Fréchette ont participé à un projet leur permettant d’apprendre les techniques d’aménagement. Leur travail consistait à nettoyer et niveler les sentiers, construire des ponçons et installer les poteaux pour la signalisation. Francis Tremblay, Mathieu Tremblay et Charles-Antoine Dinelle ont profité de cette belle expérience.

Il est maintenant plus facile de suivre les sentiers sans craindre de s’égarer. Quelques montées abruptes ont été remplacées par des lacets (montées plus douces). D’autres sentiers qui servent de voies rapides pour descendre ont été grandement améliorés. La plupart de ces nouveaux tracés seront disponibles pour la randonnée pédestre dès l’an prochain. Ainsi, l’accès aux trois sommets, de même qu’aux refuges pour la Haute Route deviendront accessibles aux randonneurs. Quel plaisir de pouvoir passer la nuit au sommet d’une montagne ! C’est en consultant la page Web de la station que l’on fait ses réservations.

La mise à jour de la signalisation de tous les sentiers autour du Mont-Édouard se fera très prochainement, que ce soit pour la raquette, les sentiers pédestres, le vélo de montagne, le ski de fond ou le ski de Haute Route.

Le ski de fond

La plupart des travaux d’amélioration des pistes de ski de fond ont été effectués à l’aide de machinerie. Celle autour de la bleuetière a ainsi été égalisée et essouchée, ce qui la rend plus large et plus plane. Elle a donc besoin de peu de neige pour être skiable. Les descentes sinueuses ont été élargies et les pentes modifiées. La nouvelle piste de 2 kilomètres fait le tour d’une petite montagne, ce qui en fait une piste assez difficile. Les skieurs débutants auront 6 kilomètres pour s’amuser, alors que les plus expérimentés bénéficieront de 4 kilomètres supplémentaires avec de bonnes côtes, et toujours au travers de paysages époustouflants.

Le 7 mars 2020, la Fondation Pierre Lavoie organisera un Loppet, nouvel évènement hivernal. Cette compétition comprend des trajets de différentes longueurs : les skieurs de tous âges et niveaux d’expertise pourront y participer. Il y aura des courses longues pour les élites (jusqu’à 50 kilomètres de défi). Ces courses emprunteront une nouvelle liaison entre le réseau de nos pistes et le chemin de la ZEC de L’Anse-Saint-Jean.

Venez donc profiter de vos sentiers ! Vous ne le regretterez pas ! Pour plus de renseignements, allez consulter le site Web du Mont Édouard. Les cartes des sentiers sont également disponibles à la station de ski.