L’écoquartier de Petit-Saguenay à l’aube de prendre son envol

743
La signature de l’entente entre la municipalité de Petit-Saguenay et M. Jean-Yves Côté sonne l'officialisation du projet d’écoquartier participatif sur la rue Eugène-Morin, en bordure de la rivière.

Adoptée lors d’une séance extraordinaire du conseil municipal le 20 mai dernier, la signature de l’entente entre la municipalité de Petit-Saguenay et M. Jean-Yves Côté sonne l’officialisation du projet d’écoquartier participatif sur la rue Eugène-Morin, en bordure de la rivière. Ce projet innovateur incarne une nouvelle approche du développement domiciliaire qui soit davantage ancrée dans des valeurs sociales et écologiques pour répondre aux enjeux du 21e siècle.

Le contexte sanitaire de la dernière année ainsi que certaines mutations dans le monde du travail ont contribué à accentuer un regain d’intérêt envers la qualité de vie offerte dans les régions. Ce projet d’écoquartier cherche donc à augmenter l’attractivité de Petit-Saguenay auprès de ces potentiels nouveaux arrivants.

La prochaine étape consiste à entamer une phase de recrutement qui s’adresse aux personnes désirant s’impliquer dans un projet collectif et accordant une importance décisive au respect de l’environnement.

Celles-ci auront la possibilité de s’engager directement dans la planification du quartier et de la réglementation qui l’encadre dans le cadre d’une démarche participative. À partir d’un comité de pilotage, les intéressé(e)s pourront se réunir avec l’objectif commun de construire un quartier à leur image. Par exemple, ce comité pourra choisir de diriger la construction selon les principes du solaire passif, c’est-à-dire en orientant les maisons selon le soleil, et non la rue.

Ils pourront également échanger et s’entraider, par exemple via la mise en commun des ressources et un apprentissage collaboratif, que ce soit à propos des meilleures techniques pour diminuer la consommation énergétique ou l’utilisation de matériaux locaux à faible impact environnemental. Le comité de pilotage sera accompagné par la municipalité, notamment par l’entremise d’un chargé de projet, et des ressources possédant des expertises diverses tout au long de la démarche. Des aides financières sont également disponibles pour ce type d’initiatives, et des économies sont à prévoir lorsqu’il est question de partager des ressources ou de réaliser des habitations économes en énergie.

Pour conclure, ce projet d’écoquartier représente une opportunité unique pour des personnes qui souhaitent s’impliquer concrètement dans les grands enjeux environnementaux de notre époque. Les initiatives de cette envergure sont plutôt rares et jouissent d’une grande popularité auprès de la jeune génération. Plusieurs éléments distinguent le village sur le plan régional, voire national, à commencer par l’École du Vallon. Entièrement rénovée, l’école propose un cursus pédagogique innovant qui représente un incitatif fort pour les parents qui souhaitent offrir une éducation de qualité à leurs enfants. De plus, Petit-Saguenay est situé au cœur d’un vaste territoire en bordure d’un fjord majestueux, ce qui en fait un lieu idéal pour la pratique d’activités de plein air. La municipalité offre un cadre de vie sain, tranquille et sécuritaire. Le dynamisme du milieu, qui s’incarne dans la présence d’un nombre important de comités et organismes actifs, offre autant de possibilités d’implications citoyennes gratifiantes. L’entrepreneuriat local est en santé et inclut un nombre impressionnant d’artisanes et d’artisans au savoir-faire reconnu. Somme toute, ce projet d’écoquartier au cœur d’un milieu de vie riche constitue une destination privilégiée pour les jeunes familles intéressées à participer à la construction de la transition socio-écologique.