Madame Line Fortin : une retraite bien méritée

2252
Madame Line s’est impliquée dans les activités parascolaires afin de soutenir et d’encourager les élèves dans leurs intérêts respectifs

Il est de ces personnes qui, une fois parties pour la retraite, semblent encore appartenir au quotidien. On s’en inspire, on les mentionne en référence, on suit leurs traces. Madame Line Fortin fait partie de ces êtres exceptionnels et les écoles où elle a posé ses valises ont été marquées par son passage.

Elle a enseigné pendant 15 ans comme professeur et son premier poste était à la petite école de L’Anse Saint Jean.

Elle a ensuite agi 15 années comme directrice dans les trois écoles du Bas-Saguenay, Du Vallon, Marie-Médiatrice et St-Félix-d’Otis.

Avec tout le professionnalisme qu’on lui connait, elle a su aussi relever d’importants défis en dirigeant plusieurs écoles à la fois, ou comme à Fréchette, école réunissant des jeunes de 4 à 17 ans.

Son engagement a contribué grandement à l’épanouissement des élèves qui lui ont été confiés, tant comme enseignante que directrice d’école. Ses valeurs bien ancrées furent le moteur de nombreuses activités : le Club des petits déjeuners, l’animation de la cour d’école avec des jeux, le Défi de la Dizaine, 10 jours sans écran et en partenariat avec la communauté pour offrir des activités comme alternative aux écrans et pour favoriser les liens familiaux.

Son souci d’intégration des élèves en difficulté afin d’apporter des solutions aux problématiques des communautés, le brunch de la Sureté du Québec, la Maison Familiale Rurale (MFR), le colloque École en Réseau, le Défi de la relève 2015 pour le skate-parc, le tournoi de volleyball dans les murs de l’école Fréchette et les autres activités de financement, sont tous des exemples d’une école ouverte sur sa communauté.

Madame Line s’est impliquée dans les activités parascolaires afin de soutenir et d’encourager les élèves dans leurs intérêts respectifs. Ces accomplissements se réalisèrent grâce au travail de collaboration et d’équipe que son leadership a suscité.

Pendant toutes ces années, les écoles du Bas-Saguenay ont eu le privilège de cheminer et d’apprécier une femme de tête mais surtout une femme de cœur : le souci des autres, une grandeur d’âme, le sens du devoir, la disponibilité, l’enthousiasme, le dévouement… des qualités présentes, jour après jour.

Élèves, parents, membres du personnel, collègues et les différentes communautés pouvaient compter sur vous. Toujours là pour les autres ! Cette présence qui d’ailleurs commençait au lever du soleil et se terminait, bien souvent, au crépuscule.

Cette fois, la cloche a sonné pour vous, Madame Line. C’est l’heure de la grande récréation ! Le souvenir de votre passage sera gravé dans notre mémoire.