Marie Brunet et Ève Breton-Roy exposent en Allemagne.

1553
Marie Brunet explore une technique toute personnelle de tissage où elle inclut des photos.

Du 6 septembre au 7 novembre dernier, les œuvres de Marie Brunet et d’Ève Breton-Roy ont fait l’objet d’une exposition mettant de l’avant des artistes québécois. Suite à une première expérience réalisée en Allemagne en 2011, des contacts ont été pris et ont permis la participation à ce deuxième événement artistique, cette fois dans un centre d’artistes situé proche de Berlin.

« Exposer à l’étranger nous fait connaitre, augmente notre visibilité, mais aussi, cela nous permet d’échanger avec des artistes d’une autre culture, et ce sont des rencontres toujours très stimulantes », explique Marie Brunet qui cette fois encore a fait le voyage.

L’artiste Ève Breton-Roy explore de nouveaux modes d’expression avec la réalisation de ces aquarelles.

Ève a déjà vendu une aquarelle au moment d’écrire ce texte. Elle expose également à la galerie Dépliée, nouvelle galerie ouverte à La Baie. « Ce projet en Allemagne m’a permis de me concentrer sur la réalisation d’aquarelles, et j’ai beaucoup aimé prendre le temps d’explorer cette nouvelle technique, me consacrer à 100% à la création», confie celle qui développe toujours de nouveaux projets, notamment en s’associant avec les Rebelles des bois.

Marie Brunet, de son côté, explore une technique toute personnelle de tissage où elle inclut des photos : « Le design de mes montages est créé sur photoshop. Je vais alors chercher mes photos que j’imprime ensuite sur différentes matières (tissus, Tyvek). Enfin, je les découpe en bandes et peut ainsi les insérer dans la trame de mon tissage». Cette technique, Marie l’a développée lors d’un projet effectué avec les fermières de L’Anse : « En 2013, une aide financière du Programme de soutien aux initiatives culturelles du milieu m’a permis d’explorer la technique de tissage sur métier en intégrant mes montages-photos, et ainsi créer de grandes murales contemporaines ».