Les municipalités en mode concertation : Le Bas-Saguenay comme destination touristique

682
Une partie du comité de concertation touristique du Bas-Saguenay lors de la réunion du 27 mai 2015.

Bâtis le long de plans d’eau exceptionnels et à l’abri de montagnes majestueuses, les villages du Bas-Saguenay profitent d’une géographie avantageuse qui fait leur renommée comme terrain de jeu par excellence pour les amateurs de plein air. Le fjord du Saguenay et ses deux parcs nationaux sont également des produits d’appels qui marquent l’imaginaire des touristes québécois, canadiens et internationaux. 

Les entrepreneurs et les municipalités l’ont compris depuis longtemps. L’offre touristique s’est grandement développée depuis la création du Parc national du Fjord-du-Saguenay. L’hébergement et la restauration sont extrêmement diversifiés et bien présents dans chacune des municipalités. Les attraits ont été mis en valeur et les nombreux secrets bien gardés sont autant de surprises pour les visiteurs impromptus. L’industrie s’est également diversifiée avec une offre d’activités originales sur quatre saisons.

Si l’industrie touristique locale semble mûre, avec ses fleurons bien implantés, la conjoncture nationale laisse à désirer. Dans un marché touristique en pleine explosion, la compétition est féroce et le Canada voit ses parts de marché diminuer progressivement depuis une vingtaine d’années. Le Québec stagne également, avec un recul important du nombre de touristes en provenance des États-Unis depuis une dizaine d’année.

Le Québec s’est par contre doté d’un plan de développement touristique et d’une stratégie maritime qui visent tous deux à accroître le nombre de touristes internationaux. De plus, on constate un regain de touristes américains depuis peu et la faiblesse du dollar canadien devrait favoriser la croissance sur les marchés internationaux.

Les villages du Bas-Saguenay ont tout en main pour tirer leur épingle du jeu, mais des chantiers importants restent à entamer ou à compléter. De plus, l’éparpillement des efforts peut avoir soit des retombées limitées ou s’avérer être carrément improductif. Les maires des cinq municipalités comprises entre Ferland-et-Boilleau et Petit-Saguenay ont donc décidé de mettre sur pied un comité de concertation qui réunit des représentants municipaux et touristiques de tout le territoire. Cette nouvelle collaboration devrait permettre de mieux positionner la destination Bas-Saguenay, de l’organiser davantage et d’en faire une promotion plus efficace.

L’une des premières actions qui sera réalisée en 2015 consistera à se doter d’un calendrier d’activités commun pour les cinq municipalités. Celui-ci réduira le nombre de dédoublements d’activités et permettra de faire une meilleure promotion des évènements auprès de la clientèle locale et touristique. Un lancement commun de la saison touristique estivale aura également lieu à L’Anse-Saint-Jean, le 19 juin prochain et permettra aux entreprises touristiques de mieux faire connaître leurs produits et services auprès de leurs partenaires et des médias. Cet événement devrait ensuite être organisé en rotation dans chacune des municipalités de la région.

Le regroupement des municipalités au niveau touristique ouvre de belles perspectives de croissance pour l’ensemble de l’industrie. Séparées, les municipalités ont des moyens financiers et une force politique limités. Ensemble, elles pourraient bien parvenir à réaliser des projets structurants et obtenir des appuis plus importants de la part des autres paliers de gouvernement pour le développement du tourisme dans la région.