La sagesse d’une vie !

1467
Mme Fernande et monsieur Marcel font partie de ces personnes qui ont la joie de vivre contagieuse.

Tout le monde ne devient pas sage en vieillissant. Quelques grincheux vous le confirmeront avec plaisir ! Mais certaines personnes ont un joyeux paysage de dessiné sur le visage, une douce rivière qui coule autour des yeux, l’acceptation du passage de la vie qui embellit l’âme et adoucit le regard.

Mme Fernande et monsieur Marcel font partie de ces personnes qui ont la joie de vivre contagieuse. Ils ont tous les deux 95 ans et vivent à la Maison des aînés. J’aime prendre le temps d’aller les voir, discuter avec eux, et surtout les écouter. Qu’est-ce que vous aimeriez dire aux jeunes de 2018 ?

  • Qu’ils sont chanceux ! Ah oui de vivre dans ces années ci … Nous, on travaillait jeunes, très jeunes. On devient vite adulte dans ce temps-là ! C’est à l’école qu’on se reposait. C’est sûr qu’on ne manquait pas de nourriture, mais on n’avait pas grand choix, on mangeait toujours la même chose. Le matin du lard salé cuit, avec des patates, pis le midi c’était de la soupe et des patates dedans ! Et la sauce à la farine …

Mais ça sert à rien de se lamenter … faut savoir se contenter !

Dans ce dossier, nous avons voulu en savoir plus sur la place que l’on réserve aux aînés dans nos communautés du Bas-Saguenay, la place qu’ils y prennent aussi. Les jeunes journalistes des écoles ont enquêté, les services offerts aux personnes aînées vous seront présentés, ainsi que le tableau démographique du Bas-Saguenay. Bonne lecture !