La raquette, une activité accessible à tous au Mont-Édouard

361

Le réseau des sentiers de raquettes au Mont-Édouard cumule 35 km de découvertes. Il y en a pour les personnes de tous les niveaux d’expérience avec des sentiers dédiés aux jeunes familles et aux aînés qui voudraient pratiquer des randonnées en raquettes. Vous pouvez marcher en toute sécurité car les sentiers sont entretenus et bien balisés. On a juste besoin de l’équipement de raquettes traditionnel ou plus récent en aluminium. De plus, c’est gratuit – alors venez profiter de ces corridors féériques !

Les sentiers ont été construits et sont entretenus par des groupes de bénévoles : anciennement les Quatre Saisons d’Édouard et les Randonnées d’Édouard. La station fournit la signalisation et la carte des sentiers est disponible à l’accueil du Mont-Édouard.

Nouveautés pour la promenade aisée

Le sentier Evelyne (3,3 km) est une boucle qui serpente les boisés le long du ruisseau Patrice Fortin. Étant donné que le sentier est à l’abri du vent, c’est agréable d’y aller même quand il fait très froid.  Nous remercions Évelyne Lavoie, Carl Brassard et leurs amis pour leur bon travail.

Pour ceux qui voudraient un léger défi et admirer de splendides panoramas, il y a deux tronçons qui partent de l’Évelyne : le sentier de la Croix (0.7 km) et le sentier de la Sérénité (1.4 km). Ce dernier rejoint un ancien trajet parmi de gros pins majestueux. Comme le nom l’indique, c’est un lieu paisible.

La construction des pistes de vélo de montagne a transformé le début du sentier Pierre Lavoie. Les pentes d’ascension sont douces et larges et on peut maintenant monter et descendre le côté Est de la montagne sans rencontrer d’ascensions brusques. Il y a quelques vues panoramiques, dont une toute nouvelle à seulement 1.2 km du départ.

Si on continue d’explorer le sentier Pierre Lavoie (côté Est), on atteint le plateau nord-est d’où commencent des trajets offrant de très belles vues, sans pour autant exiger trop d’efforts : le sentier des 21 et le sentier du Plateau. Ces derniers permettent d’aller plus loin et plus haut, comme vers le cap des Bouleaux qui offre une vue étonnante des pistes de ski et des montagnes de proximité. Pour y accéder, il faut monter une bonne pente sur les derniers 300 mètres.

Les sentiers existants ou accessibles

L’Angéline Gagné (ou simplement L’Angéline) est une belle boucle facile (2.3 km) avec quelques petites dénivellations intéressantes. C’est un autre lieu parfait pour une promenade quand il fait très froid. Maintenant il y a deux raccourcis disponibles pour faire des petites boucles plus faciles. L’Angéline est probablement le circuit de raquettes le plus populaire au Mont-Édouard. Son nom vient d’une des fondateurs des Quatre Saisons d’Édouard.

La Launa (le nom vient de Laurier Simard et Lina Côté) traverse le secteur nord-est en ligne droite. Il croise les autres sentiers à quelques endroits. Ce sentier offre des ascensions et surtout des descentes plus rapides.

Le début du sentier Pierre Lavoie sur le côté ouest est facile. Après 1 km, la montée devient assez abrupte. Il y a une sortie sur la rue de Vebron qui fait une boucle de 2 km (incluant le retour par le chemin). Plus loin, une côte d’ascension continue. Elle ouvre l’accès au circuit Pierre Lavoie ainsi qu’aux sommets des montagnes.

La neige est déjà au rendez-vous …il ne manque plus que vous !