Le saumon, cette richesse de nos rivières !

1808

Le saumon, ce poisson légendaire qui suscite la passion des pêcheurs sportifs, est aussi celui ayant le plus contribué à éveiller la conscience environnementale dans notre société. Jadis, sa convoitise se résumait en une pêche de subsistance pour les amérindiens et les premiers colons français pour ensuite prendre le virage des pêches commerciales dès le 18e siècle. Aujourd’hui, la pêche au saumon de l’Atlantique est une activité économique majeure dans le monde du tourisme.

La pêche sportive est l’une des activités les plus populaires en Amérique du Nord et les retombées économiques qui en découlent sont de plusieurs milliards annuellement. Au Québec, cela représente 1 milliard de dollars, dont 50 millions uniquement pour la pêche sportive du saumon. Selon une étude de la FQSA, elle génère 730$/jour devenant ainsi l’espèce ayant les meilleures retombées économiques compte tenu des dépenses quotidiennes observées.

Preuve de l’importance de son impact économique dans nos régions, le gouvernement du Québec vient d’annoncer ce printemps, un plan de développement économique de 10 millions pour les rivières à saumon participantes. C’est une reconnaissance des instances politiques pour les organismes et ses gens qui travaillent sans relâche pour le bénéfice de cette précieuse richesse de notre milieu. Voilà une belle opportunité de développement durable via l’exploitation sportive de cette ressource halieutique!

À titre d’exemple, l’Association de la rivière Petit-Saguenay pourra continuer son développement et la consolidation de ses services sur le Site de la Rivière Petit-Saguenay, lieu d’hébergement en chalets, en yourte et en camping. L’ajout et la rénovation de nos infrastructures sont prévus, mais également le perfectionnement de nos équipements technologiques pour la surveillance et la protection du saumon de même que la valorisation de son habitat.

Certes, ce plan viendra aider la santé économique de notre village, tout en profitant à l’ensemble des utilisateurs et à notre ressource salmonicole. Le premier défi auquel feront face les organismes gestionnaires est évidemment la recherche de partenaires (municipalités, MRC, mécènes et autres bienfaiteurs) pour la contribution du milieu au programme. Sa réussite sera proportionnelle à l’appui et l’implication de nos partenaires politiques, fauniques et économiques.

Pour plus d’informations sur la pêche au saumon, la paisible et populaire descente en canot, la randonnée pédestre qui longe la Rivière Petit-Saguenay, l’observation des saumons qui s’élancent dans les chutes St-Antoine ou la location de chalets historiques, yourte ou terrain de camping. Pour toutes informations, www.petitsaguenay.com ou téléphonez au 418 272-1169.