15e édition du Festi-Télémark du Mont-Édouard, un événement rassembleur !

951
Les courses homologuées attirent des coureurs de tout la province du Québec.

Les 6, 7 et 8 mars prochains se tiendra la 15e édition du Festi-Télémark du Mont-Édouard. Une belle occasion pour assister à des courses homologuées, essayer de nouveaux équipements, améliorer votre technique télémark avec une dizaine de moniteurs sur place ou même participer à une course amicale.

Avec sa 15e édition, une tradition bien ancrée au sein de notre belle montagne, le Festi-Télémark continue d’être un événement festif et rassembleur. De nombreuses et nouvelles activités seront alors proposées tout au long de la fin de semaine, et il y en aura pour tous les âges et tous les goûts. Cette année, le Festi-Télémark offre des activités pour toutes les disciplines, que ce soit la planche à neige, le ski ou même la trottinette des neiges. En effet, une course amicale ouverte à toutes et à tous, le Défi Xalibu, se tiendra le samedi après-midi. Les participants pourront s’y inscrire gratuitement et courir la chance de remporter des prix de participation tout en s’amusant.

Les skis ont connu de grandes transformations depuis la préhistoire.

Les compétitions de télémark seront ouvertes à toutes les classes d’âges et auront lieu sur la piste 6. Ces courses, homologuées par Télémark Québec, se déroulent sur une piste damée avec portes, saut et pas de patin et se tiendront le samedi et le dimanche matin. Une classe participative sera également ouverte au grand public, pour ceux qui voudront essayer le tracé. Les spectateurs auront également leur place et pourront venir encourager les compétiteurs tout au long de la piste.

Une dizaine de moniteurs viendront des quatre coins de la province pour partager leur passion. Ils offriront gratuitement des cours toute la journée du samedi et du dimanche, pour ceux qui souhaitent essayer un nouveau sport de glisse ou améliorer leur technique. Le fabricant de skis québécois Xalibu, ainsi que Télémark Saguenay, offriront le prêt d’équipement tout à fait gratuitement au pied des pentes. Une sortie guidée en hors-piste aura également lieu le samedi après-midi, à la découverte du nouveau secteur haute route développé par le Mont-Édouard. Des conseils pour la pratique sécuritaire du ski en secteur non patrouillé seront alors prodigués.

Le Festi-Télémark a la chance cette année d’ajouter un partenaire au pied des pentes pour animer toute la famille : le Défi 5-30 équilibre, qui débarque avec une tour d’escalade extérieure, une caravane du goût à l’intérieur du chalet et des olympiades. Le tout se déroulera le samedi entre 13h et 16h.

Mais le Festi-Télémark ne serait pas ce qu’il est s’il ne laissait une place de choix aux festivités et à la musique ! Le vendredi soir, on célèbre l’ouverture du festival avec un Tam Tam Jam, au Café des Elfes du fjord. La fête se poursuit samedi avec l’après-ski swing au bar d’Édouard, suivi d’un succulent souper méchoui, servi dès 17h. Les billets sont disponibles en prévente au Mont-Édouard et au Café des Elfes du fjord. Et pour clôturer le tout en beauté, le spectacle du groupe festif Canailles débutera en soirée autour de 19h ! Le traditionnel feu extérieur et les glissades sur tubes nocturnes seront encore cette année de la fête.

Une tradition ancestrale

Alors pour se mettre dans le bain, avant cette fin de semaine des plus festives, voici quelques faits importants qui ont façonné l’histoire du télémark. Le débat fait rage entre les historiens sur l’invention du ski. Selon certains d’entre eux, les premiers skis seraient apparus en Europe du Nord à la fin de la dernière glaciation. Pour d’autres, il faut remonter beaucoup plus loin dans le temps, avec l’invention de patins à neige en Sibérie et en Mongolie, que les populations locales nommaient « suski ». Finalement, une autre version prétend que le ski serait véritablement apparu en Norvège il y a environ 4000 ans afin de faciliter le transport et les déplacements en hiver.

C’est seulement au XIXe siècle, toujours en Europe, que le ski devient un sport et un loisir. À cette époque, les premières courses de ski étaient organisées dans une région de Norvège nommée Telemark. Plus précisément, c’est en 1868 que Sondre Norheim adaptera l’ancêtre du ski pour faciliter la descente sur pente, avec un système de fixation qui deviendra l’ancêtre du télémark actuel. Cette nouvelle technique se répandra rapidement à l’ensemble de l’Europe et à l’Amérique du Nord.

Elle sera par la suite supplantée avec l’implantation des fixations à talon fixe qui permettent davantage de vitesse en descente. Ce n’est que dans les années 70 qu’un retour aux sources s’effectue avec l’apparition de nombreux adeptes du télémark. Aujourd’hui, c’est une discipline reconnue par la Fédération internationale de ski et des compétitions ont lieu partout dans le monde. On affirme que plus de 100 000 personnes pratiquent ce sport à travers la planète.