Développement au quai de Petit-Saguenay L’étude environnementale sera déterminante pour la faisabilité du projet

2336

La municipalité de Petit-Saguenay souhaite réaliser des aménagements au quai municipal afin d’y implanter un quai de croisières, une marina, un stationnement, ainsi qu’une aire de restauration et d’animation. L’objectif du projet est de mettre en valeur ce site exceptionnel afin de favoriser la rétention de la clientèle touristique et d’offrir de nouvelles opportunités de développement pour les entreprises du milieu.

Ce projet d’investissement de plus d’un million de dollars nécessitera des interventions importantes dans le milieu marin. En effet, il est prévu d’ancrer un brise-lame flottant sur le quai pour le protéger des vagues en provenance du large, de réaliser de l’empierrement dans le lit de la rivière afin d’agrandir le stationnement existant et de draguer une superficie suffisante dans la zone de l’estran* pour y aménager la marina. Une étude environnementale, demandée par les deux paliers de gouvernement, sera donc réalisée au cours des prochains mois.

L’étude devra déterminer si le projet présenté est bien celui de moindre impact sur l’environnement ou si des aménagements alternatifs seraient préférables. Des inventaires seront réalisés afin de caractériser le milieu biophysique et d’évaluer la toxicité des sédiments. Ces données seront utiles pour évaluer l’impact de l’aménagement du stationnement sur le milieu marin et du dragage sur la libération de sédiments toxiques. Une analyse du régime de sédimentation sera également effectuée, ce qui permettra de déterminer la récurrence du dragage nécessaire pour entretenir la marina et donc de juger de la viabilité financière de l’entretien de la marina.

Le milieu souhaite depuis longtemps aller de l’avant avec un projet de développement de son plus bel attrait touristique. Il est évident par contre pour le comité promoteur du projet que celui-ci doit se faire dans le plus grand respect de l’environnement. Il serait absurde de réaliser des aménagements qui défigurent un si beau paysage ou qui causent de sérieux dommages au milieu naturel. C’est donc avec cette attention particulière que les plans ont été préparés. Si le projet est autorisé et va de l’avant, il est également acquis que des frayères à saumon seront aménagées dans la rivière Petit-Saguenay afin de compenser les dommages causés à l’embouchure de la même rivière.

*L’estran ou zone de marnage est la partie du littoral située entre les limites extrêmes des plus hautes et des plus basses marées. Il constitue un biotope spécifique.