Une école alternative à Marie-Médiatrice pour la rentrée 2015

826

« À l’école Marie-Médiatrice, en déclin depuis quelques années, il reste 22 élèves répartis sur deux classes. On fonctionne déjà en décloisonnement et on travaille en ateliers. Nous avons donc décidé de démarrer un projet d’école alternative pour la rentrée 2015», m’annonce avec enthousiasme Brigitte Bellemare, la directrice de l’école.

Mais une école alternative, c’est quoi au juste ? C’est un lieu d’apprentissage adapté au rythme de l’élève, où chaque enfant devra réaliser un projet personnel. C’est également un endroit où l’on développe l’autodétermination, en permettant au jeune de choisir ses projets, le tout avec une définition particulière de la réussite. Enfin, la pédagogie tourne autour de la coéducation, c’est-à-dire de l’implication des parents à la vie de l’école.

Chaque enfant, dès la maternelle, doit réaliser un projet personnel par année et ainsi apprendre la démarche à suivre pour passer du rêve à la réalité : pourquoi j’ai choisi ce projet, comment je vais m’y prendre pour le réaliser et enfin le présenter à la classe. À la fin de l’année, tous les projets personnels sont montrés à la population.

Il y aura évidemment toujours des cours magistraux mais ils se feront en clinique, en petits groupes. Les deux professeurs de l’école Marie-Médiatrice vont consacrer leurs prochaines journées de formation à la mise en place de ce projet alternatif. Ils accompagnaient d’ailleurs Brigitte Bellemare, lors de la visite d’une école primaire alternative en Mauricie.

« Nous arrivons de trois jours à Saint-Mathieu-du-Parc où l’école alternative La Tortue-des-Bois, qui existe depuis 10 ans, accueille actuellement 87 élèves. D’ailleurs, lors de notre rencontre d’information du 13 avril prochain, l’équipe de cette école alternative sera avec nous pour parler du projet et répondre aux questions. Il faut dire que cette dernière a beaucoup de points en commun avec Marie-Médiatrice, puisqu’il y a maintenant 11 ans, elle a dû fermer ses portes faute d’élèves. » explique Brigitte Bellemare.

Toujours selon Brigitte Bellemare, «nous voulions donner un deuxième souffle à l’école. Nous avons donc pensé à développer un nouveau projet pédagogique. Nous voulons augmenter le nombre d’inscriptions à l’école et ce type de philosophie convient à une certaine clientèle qui ne cadre pas nécessairement  dans un milieu plus traditionnel». L’objectif de cette transformation est donc d’attirer de nouvelles familles à Rivière-Éternité en proposant une pédagogie originale à l’école primaire. Si les inscriptions augmentent, c’est l’avenir de l’école qui pourra ainsi être assurée.

Pour en savoir plus sur le nouveau projet pédagogique de l’école Marie-Médiatrice, vous pouvez assister à la rencontre d’information qui se tiendra le lundi 13 avril à 19h00 dans les locaux de l’école. Vous pouvez aussi communiquer avec la direction au 418-698-500 # 4020.