Les jeunes de l’école du Vallon auront à voter pour leur projet préféré.

1059

Le 12 avril dernier, près de 70 citoyens et citoyennes de Petit-Saguenay étaient réunis au Centre des loisirs pour choisir parmi les projets présentés dans le cadre du budget participatif. Répondant ainsi à une de ses promesses électorales, l’équipe municipale invitait la population et les organismes à présenter des projets d’intérêt commun. Cinq projets citoyens ont ainsi été déposés et soumis au vote populaire.

Rappelons que le budget participatif de Petit-Saguenay s’est doté d’une enveloppe de 25 000 $, dont 5 000 $ dévolus aux projets jeunesse. C’est le projet de la Maison des Familles, piloté par le Comité des familles, qui avait reçu en avril la faveur populaire et qui sera financé à hauteur de 20 000 $. C’est maintenant au tour des jeunes de l’école du Vallon de faire des choix avec le budget de 5 000 $ alloué par la municipalité.

Ainsi, les jeunes des différentes classes ont déjà réalisé une première étape de remue-méninges pour proposer des projets. Ceux-ci sont en cours d’analyse par la municipalité pour vérifier leur faisabilité et les jeunes seront ensuite réunis en assemblée pour choisir le projet à réaliser. Plusieurs idées d’aménagements ont été proposées, dont une tyrolienne, des jeux d’eau ou des modules de jeux à l’épicerie. Nous connaîtrons le choix des jeunes avant la fin de l’année scolaire.

L’exercice du budget participatif permet aux adultes, et maintenant aux jeunes, de décider eux-mêmes de l’utilisation d’une partie du budget de la municipalité. Pour les jeunes c’est aussi un exercice d’éducation à la citoyenneté. Non seulement, ils expérimentent ainsi différentes formes de démocratie – la proposition de projets, la délibération et le vote – mais ils se sensibilisent également à l’action municipale.

Le budget participatif devrait revenir l’an prochain. Des améliorations seront apportées au processus suite à l’expérience de cette année. Du côté du budget alloué aux jeunes, celui-ci sera réservé à ceux fréquentant l’école Fréchette, dans un principe d’alternance entre les deux écoles.

Les efforts consentis pour la revitalisation et la diversification économique de Petit-Saguenay sont importants depuis plusieurs années. Avec l’arrivée en place d’un nouveau conseil, les sommes consacrées au développement ont été multipliées par quatre et la mobilisation citoyenne connait un nouvel élan. Plusieurs projets novateurs seront annoncés au cours de l’année 2018.