L’auteure Marie-Andrée Gill et les jeunes se rencontrent autour des mots à la MDJ.

426

Vendredi le 13 avril, l’auteure Marie-Andrée Gill, qui a publié plusieurs recueils aux éditions La Peuplade, a rendu visite aux jeunes de la Maison des jeunes du Bas-Saguenay. L’objectif n’était certainement pas de leur faire peur avec des histoires de chat noir, mais bien de piquer leur curiosité et leur appétit pour la lecture.

La table de billard était ensevelie sous les revues, calendriers et vieux livres. Sur la table de la cuisine trônait une dactylo, sortie tout droit du XXe siècle, aussi plusieurs plumes et étampes avec des encres de couleurs. Chacun des jeunes a reçu un cahier d’écriture vierge. Les tables étaient mises pour stimuler la créativité.  Marie-Andrée a d’abord expliqué des trucs et conseils pour alimenter un journal de bord à son image. Rapidement, les intéressés ont commencé leurs propres journaux personnalisés.

Ensuite, elle a guidé les jeunes dans la réalisation de collages où se rejoignent les images et les mots. Évidemment, le clou de l’activité fut la dactylo, tous les jeunes, intrigués, ont tapé sur le clavier à tour de rôle. L’ambiance était décontractée et Marie-Andrée, au fil de la soirée, a su transmettre sa passion pour la lecture et l’écriture.

Pour donner suite à cette soirée de créativité, un sondage circule parmi les jeunes afin de connaître leurs intérêts et leurs goûts littéraires. Une bibliothèque viendra compléter le nouveau salon de la MDJ.