La parodontite, vous connaissez ?

711

La plupart des gens connaissent les signes et symptômes de la gingivite. En effet, l’inflammation des gencives, qui est généralement reconnue par le saignement et la rougeur de celles-ci, est souvent la bête noire de plusieurs personnes lorsqu’ils ont leur visite chez le dentiste. Par contre, on entend beaucoup moins parler du stade suivant, la parodontite.

C’est une pathologie qui s’attaque aux tissus de soutien des dents, aux fibres de soutien (appelées desmodonte) et à l’os (appelé parodonte). La parodontite est due à des bactéries qui se sont accumulées sur la surface de la dent et qui se multiplient. Elle est souvent amplifiée par les dépôts de tartre laissés sous la gencive ainsi que par certaines conditions médicales telles que le diabète et le tabagisme. C’est d’ailleurs pourquoi les rendez-vous chez les professionnels dentaires peuvent avoir un grand impact pour la prévention de cette pathologie.

Contrairement à la gingivite, la parodontite n’est pas réversible. C’est-à-dire que l’os perdu pendant la croissance de la maladie ne peut être récupéré. Il peut être possible de stabiliser la perte d’os avec les méthodes d’hygiène, les visites régulières chez votre dentiste mais, dans certains cas, des mesures plus précises doivent être prises quand la maladie est en constante croissance.

Dans le cas contraire, en l’absence de traitement, la parodontite peut entraîner une destruction de l’os, des déchaussements, voire même une perte des dents à long terme. Par ailleurs, la parodontite chronique est associée à une inflammation prolongée ayant des effets négatifs sur tout l’organisme tout en augmentant le risque de maladies cardiovasculaires, infections respiratoires, etc. Elle peut aussi aggraver les autres conditions médicales telles que l’ostéoporose ou le diabète.

Bref, les professionnels dentaires sont munis d’équipements qui sont nécessaires pour traiter cette maladie et ils sont outillés pour vous fournir les renseignements et conseils adaptés à votre condition.

La clé de la réussite? Une bonne hygiène et des visites régulières chez votre dentiste selon la prescription de rappel émise par votre hygiéniste dentaire.