Le marché Richelieu Épicerie Amyro et la Coopérative de la Chasse-Pinte se distinguent.

650
Noëlle-Émilie Gagné et Mathieu Boily recevaient fièrement un prix de L’Association des détaillants en alimentation du Québec.

L’Association des détaillants en alimentation du Québec (ADA) en partenariat avec le gouvernement du Québec et Aliments du Québec, a dévoilé le nom des gagnants du concours Les Aliments du Québec dans mon panier lors de la soirée d’ouverture de son 64e congrès annuel qui a eu lieu à Québec.

Dans le cadre de ce concours, plus de 120 partenariats détaillants-fournisseurs participants ont fait preuve de beaucoup de créativité afin de mettre de l’avant les produits d’ici. Les duos devaient déployer en magasin une initiative conjointe de mise en marché d’un produit certifié Aliments du Québec ou Aliments préparés au Québec.

Le prix dans la catégorie Petite et moyenne surface a été remis au Marché Richelieu Épicerie Amyro de l’Anse-Saint-Jean.

En partenariat avec la Coopérative de la Chasse-Pinte, l’Épicerie Amyro a mis en marché une fondue fabriquée à partir de fromage du Québec et de la bière blanche La peau de lièvre concoctée à l’Anse-Saint-Jean par la microbrasserie de la Chasse-Pinte. En plus de promouvoir le produit directement en magasin, ce dernier était également disponible sur le menu du Bistro de l’Anse. Les clients découvraient le produit au Bistro et, par la suite, pouvaient s’en procurer à l’Épicerie. La fondue a connu un énorme succès, et la microbrasserie a décidé de reconduire le produit pour une deuxième année.

André Lamontagne, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation le souligne lors de la soirée : « Je tiens à féliciter les lauréats du concours et aussi tous les participants. Grâce à votre engagement, vous faites rayonner les aliments du Québec. Le gouvernement du Québec souhaite augmenter les achats de produits québécois et vos initiatives facilitent l’atteinte de cet objectif. Elles montrent l’impact et l’originalité que peut susciter un partenariat entre les détaillants et les entreprises d’ici. La mise en place d’un kiosque avec des dindons vivants, de jeunes apiculteurs qui animent un magasin et une microbrasserie qui s’investit localement ne sont que quelques exemples des initiatives ayant permis aux trois partenariats gagnants de se démarquer cette année. La compétition était très relevée cette année et de nombreux projets pouvaient aspirer aux grands honneurs, c’est agréable de voir la compétition se corser d’année en année. »