La municipalité de L’Anse-Saint-Jean obtient un 4e fleuron.

1116
Les touristes qui viennent à L’Anse-Saint-Jean tombent sous le charme du patrimoine bâti, fleuri et propre, qui s’harmonise si bien avec le patrimoine naturel. Crédit photo : Dany Thibeault

Le conseil municipal est très fier et heureux d’annoncer que notre village a obtenu un 4e fleuron. Après plusieurs années d’efforts, autant de la part de la municipalité que des citoyens, voici reconnu le travail de ceux qui ont à cœur la beauté et la propreté de notre village.

D’ailleurs, les touristes qui viennent à L’Anse-Saint-Jean tombent sous le charme de notre patrimoine bâti, fleuri et propre, qui s’harmonise si bien avec notre patrimoine naturel. La classificatrice pour les Fleurons du Québec, Isabelle Grégoire, conclut son rapport ainsi : « L’Anse-Saint-Jean a un cachet unique et différent qui est mis en valeur grâce aux efforts de la municipalité, mais aussi grâce à l’implication des citoyens. Félicitations! »

Sans reproduire le contenu de ce rapport, il est intéressant de retenir quelques commentaires glanés dans les catégories des immeubles et résidences qui ont fait l’objet de cette évaluation. Pour l’entité municipale, qui comprend les entrées de la ville, les parcs principaux, les parcs secondaires, les espaces verts, les îlots et les parcs de voisinage, l’édifice municipal, les voies publiques et les stationnements, il est mentionné, entre autres, que les entrées de la municipalité sont très réussies, le Parc du 1000 $ très intéressant et les massifs aménagés près de la rue mettent bien en valeur l’accès au belvédère. Quant au parc des Cévennes, il est magnifique et la caserne de pompiers est splendide.

De son côté, le domaine institutionnel englobe les lieux de culte, les écoles, les autres édifices institutionnels (le C.L.S.C. et la caisse Desjardins du Bas-Saguenay). Toujours dans le rapport de madame Grégoire, on pouvait lire que la façade de l’église est bien exploitée, les aménagements fleuris installés de chaque côté de l’entrée de l’école sont des exemples qui mettent en valeur l’édifice, le C.L.S.C. et la caisse Desjardins sont d’excellents exemples à suivre et enfin, la croix de chemin habillée de tricots réalisés par le Cercle des Fermières apporte un tout autre cachet et pique la curiosité.

Pour ce qui est du domaine résidentiel, la classificatrice constate que les secteurs de la municipalité sont propres et bien entretenus. Elle invite donc la municipalité à continuer d’organiser des activités comme la Fête du printemps.  La participation des citoyens à l’embellissement est quelque chose qui demande du temps et des activités de ce genre contribuent à les encourager.

Dans le domaine commercial et industriel, le rapport souligne la variété des édifices commerciaux et des efforts fait pour améliorer la propreté et l’aménagement de fleurs et d’arbustes.

Enfin, pour les initiatives communautaires de développement durable, la présence du comité vert est très intéressante et apporte un souffle nouveau au volet «Embellissement et Environnement ». La valorisation de la collecte sélective par la Maison des Jeunes du Bas-Saguenay est une idée intéressante qui implique les jeunes et mobilise la population.

Pour conclure, merci à tous les anjeanois et anjeanoises d’avoir fait des efforts au cours des dernières années. Efforts qui ont porté fruits, alors continuons d’améliorer la propreté de nos propriétés et de les fleurir afin de toujours embellir notre environnement immédiat et celui de l’ensemble de notre beau village, la cote suivra.