Nouveau souffle au service des travaux publics de la municipalité de L’Anse-Saint-Jean

550

En poste depuis plusieurs mois comme directeur des travaux publics, Jérôme Durocher assure et gère un service de première et deuxième ligne auprès des urgences et des actifs municipaux.

La gestion et le développement des rues et chemins municipaux, les réseaux de distribution (aqueduc et bornes-fontaines) et de récupération (égouts sanitaire et pluvial), la gestion et le suivi de délégation de certains travaux de voirie et de la gestion des matières résiduelles, des responsabilités avec des ressources limitées. En l’occurrence, la récente intégration de Mélanie Deschênes comme inspectrice municipale au sein de l’administration de L’Anse-Saint-Jean apporte certes un nouveau souffle à la croissance de développement du service des travaux publics.  

Mélanie Deschênes, connue depuis dix années comme apprentie charpentière, employée du secteur de la restauration ou comme éducatrice en garderie, a constamment eu la chance de côtoyer plusieurs citoyens et citoyennes de L’Anse-Saint-Jean. Mais les montagnes, l’escalade, le ski alpin et le plein air ont été une motivation à coup sûr de revenir dans le plus beau village du Québec tout en mettant son expérience et sa compétence au service de la population.

« J’ai suivi une formation au Cégep de Chicoutimi comme inspectrice en bâtiment, ainsi qu’un stage à la Base militaire de Bagotville. J’ai ainsi obtenu une Attestation d’Études Collégiales (AEC) avec mention. Par la suite, j’ai travaillé pour une firme d’inspection en bâtiment avec Détection thermique JD, ce qui m’a valu de belles expériences sur le terrain avec les propriétaires de maison et les nouveaux acheteurs », confie la nouvelle recrue. 

Le service des travaux publics est le plus important en matière de budget et va de pair avec le service de développement économique, des chantiers importants dont l’accessibilité du Centre communautaire La Petite-École à la future salle multifonctionnelle, la première phase des travaux dans le cadre de l’assainissement des eaux usées, le déménagement de la bibliothèque municipale et l’ébauche d’un plan d’action afin de faire face aux changements climatiques. « En grande pompe, nous sommes heureux de compter sur une équipe dynamique et professionnelle, ayant à cœur notre milieu de vie », s’exclame Jérôme Durocher en arborant un fier sourire.

Avant même d’être une destination touristique, L’Anse-Saint-Jean est un milieu de vie. Les attraits du territoire, incluant les richesses naturelles, patrimoniales, culturelles, agricoles et forestières, les différentes politiques en vigueur et le rayonnement de nos entreprises, de même que la qualité et la proximité des services offerts aux citoyens ne sont que quelques aspects valorisant la qualité de vie dans le royaume du Bas-Saguenay.