Des services diversifiés et de qualité offerts aux aînés du Bas-Saguenay

834
Le groupe du Centre de jour se retrouve tous les vendredis à l'A.P.R.S.

Le service des Aides Familiales

Le service des Aides Familiales assure une présence auprès de la population de La Baie et du Bas-Saguenay depuis 1992. Cette entreprise d’économie sociale offre plusieurs services directement à domicile tels : l’entretien ménager, la préparation des repas, la lessive, le grand ménage, l’accompagnement, le répit aux proches aidants et les soins d’assistance personnelle et d’hygiène. La principale clientèle se retrouve chez les personnes âgées ou en perte d’autonomie (les personnes handicapées ou en convalescence), mais aussi des gens en difficulté ou simplement les couples trop occupés peuvent en bénéficier. Ces services sont offerts à l’ensemble de la population.

L’entreprise dessert 750 clients annuellement, avec 85 préposés à domicile. Sa directrice, Cathy Desgagné, se dit très fière des services offerts: « On donne un service de proximité, on traite d’abord l’humain. On souhaite demeurer proche des gens et à leur écoute. Par exemple, lorsqu’une personne téléphone, elle aura toujours accès à une réceptionniste et non à une boîte vocale, c’est rare de nos jours ! J’ai une équipe formidable. Chaque personne est importante dans l’organisation. Il est primordial de travailler avec les forces de tous et chacun. »

Valérie Roy, Léonne Côté, Nancy Simard, Cathy Desgagné, Louise Laffont du Service d’aides familiales

Cathy Desgagné se soucie également de la qualité des services. Les employés reçoivent une formation personnalisée en aide domestique, adaptée à leurs tâches. Récemment, un poste à temps plein a été ouvert pour répondre aux besoins grandissants de la clientèle. C’est Valérie Roy, formée en soins infirmiers et en informatique, qui occupera ce nouveau poste. Elle sera responsable de l’ouverture des dossiers, de l’encadrement des programmes financiers, des plans de soins, des suivis de qualité auprès de la clientèle et des préposés. « Je suis très motivée par ce défi, j’aime travailler auprès des personnes âgées, elles ont beaucoup à dire et c’est intéressant de les écouter », raconte la nouvelle recrue.

La Maison des aînés

Depuis 2012, la maison des Aînés de L’Anse est la seule résidence, de notre secteur, dont la gestion a été confiée au Service des Aides Familiales.  Ce dernier assure une présence 7 jours sur 7, 24 heures sur 24, avec des rotations d’horaires sur trois chiffres. Récemment la gestion comptable a aussi été ajoutée à leur mandat.

Le Conseil d’Administration de la Maison des Aînés : Victor Boudreault, Lucine Tremblay, Gervais Boudreault, Patricia Daigneault, Chrystiane Côté, Maryelle Gagnon et Daniel Boudreault président

Depuis son ouverture en décembre 2009, un conseil d’administration dirige les opérations de cette OBNL. Claudette Pilotte en a assumé la présidence dès le début du projet. Récemment l’organisme a souligné sa grande implication et son départ vers son Arvida natal. Son expérience auprès des aînés lui a permis de mener à bon port ce projet qui est maintenant bien établi. Actuellement Daniel Boudreault lui succède à la présidence et les bénévoles du CA poursuivent leur implication avec enthousiasme.

Une fête hommage à Claudette Pilotte a été organisée à la Maison des Aînés.

La résidence loge actuellement 16 personnes âgées choisies par un comité de sélection, selon des critères qui respectent des règles établies. Le personnel de la résidence reçoit une formation adéquate d’une centaine d’heures qui englobe la sécurité des bénéficiaires, la relation d’aide, l’éthique, l’hygiène. Mais avant tout c’est une question d’amour !

« J’ai appris beaucoup auprès des aînés, ça me fait toujours plaisir d’aller au travail, j’aime rendre service et me sentir utile. Huit bénéficiaires ont plus de 90 ans, ils ont besoin d’une présence rassurante, d’autant plus que certains ne reçoivent pas beaucoup de visite ! », nous partage Nancy Simard qui travaille depuis 6 ans à la Maison des aînés et qui auparavant agissait comme préposée à domicile. Martine Gagné, elle aussi préposée, abonde dans le même sens : « Cela m’apporte beaucoup personnellement. C’est très valorisant, les gens se sentent aimés. Il y a une belle ambiance de travail. Ça fait aussi réfléchir, je me dis tantôt ce sera moi, il faut savoir profiter de la vie. »

Quant à Rosita Côté et Léonne Côté qui travaillent sur des chiffres de nuit, elles précisent qu’elles le font vraiment pour rendre service. « Ce n’est pas facile de combler les postes, pas tout le monde est prêt à travailler la nuit. On manque de personnel présentement et on fait notre part pour assurer les présences de nuit. »

Services complémentaires à la résidence

Isabelle Tremblay, enseignante à la commission scolaire des Rives-du-Saguenay est présente deux fois par semaine. Elle offre des activités visant le développement de la mémoire, la prévention contre la violence faite aux aînés, l’ouverture aux autres, le traitement de l’information. Elle remarque des améliorations significatives, au niveau de la mémoire et du comportement social, chez ceux qui participent.

Il y a également des activités dans le cadre du programme « Vie active » offertes par Lucine Tremblay, au rythme de deux fois semaine. Ce sont des routines d’étirement, de mise en forme et de tonus musculaire. L’intérêt et le besoin sont bien présents puisque plusieurs personnes y participent.  Elle enseigne ce programme depuis une dizaine d’années dans le Bas-Saguenay. Antérieurement, Lucine Tremblay était directrice d’un centre de personnes âgées en Alberta. « Ici je retrouve un esprit de famille, une belle ambiance familiale. Mon travail c’est plutôt une mission de vie, ce n’est pas un travail. »

Le Centre de jour au local de L’A.P.R.S.

Suzanne Pouliot, intervenante du Centre de jour

Après 35 années d’implication auprès des aînés, Suzanne Pouliot vient de prendre sa retraite. Une fête a été organisée pour souligner son départ, dans les locaux de L’A.P.R.S.  Plusieurs personnes ont tenu à lui témoigner leur affection et leur appréciation, après toutes ces années de service. C’est le cœur chargé d’émotions qu’elles ont exprimé leur reconnaissance à cette femme dynamique, souriante, dévouée envers sa clientèle. Cette éducatrice spécialisée débutait ses activités au Centre de jour de La Baie en 1990, mais c’est en avril 2000 qu’elle commence au Bas-Saguenay.

Le Centre de jour accueille tous les vendredis, de 8h45 à 14h45 une douzaine de personnes à L’A.P.R.S. Les bénéficiaires ont d’abord été sélectionnés par le CLSC local, en fonction de leurs besoins respectifs. Un des objectifs du Centre de jour est de donner des outils pour faciliter le maintien à domicile. Les activités visent également l’aspect récréatif et social, le développement de la mémoire, la santé physique. Des jeux d’habilité, des quizz, du bingo, des causeries sont ainsi au programme.

Ce rendez-vous hebdomadaire est grandement apprécié par la clientèle de tout le Bas-Saguenay. Les autobus du Transport adapté assurent leur déplacement et les repas du midi sont servis sur place, grâce à la cuisinière en chef Sylvie Bergeron. Récemment Josée Lavoie s’est jointe à l’équipe de L’A.P.R.S, elle remplace  Francine Houde qui prend sa retraite. Un gros merci à Francine pour toutes ses années d’implication auprès de l’organisme. Josée Lavoie assistera Sylvie Bergeron en cuisine, en plus de faire la livraison des dosettes et de la popote mobile. Vous pouvez vous référer au Trait Union d’octobre 2018 (page 40), qui décrit tous les services de l’organisme.

Programme PIED à l’Habitat de L’Anse

Aurélie Côté qui anime le programme PIED

Cet automne, une quinzaine de personnes ont participé à douze sessions animées par Aurélie Côté, kinésiologue au CIUSSS, dans le cadre de PIED (Programme Intégré d’Équilibre Dynamique). Ce programme est offert gratuitement aux gens de 65 ans et plus afin de prévenir les chutes. Il vise à améliorer l’équilibre, la force des jambes, la flexibilité et la capacité à se relever du sol. Les participants peuvent continuer par la suite de façon autonome, grâce à la documentation fournie. La salle communautaire de l’Habitat de L’Anse se prêtait parfaitement à ces rencontres, qui furent fort appréciées des participants.

Comme on peut le constater, plusieurs services sont offerts à nos aînés dans le Bas-Saguenay. Merci à tous ceux et celles qui contribuent à leur bien-être !