Les sportifs de rue sont de retour au Bas-Saguenay

67
Les municipalités de Petit-Saguenay, L’Anse-Saint-Jean, Rivière Éternité, Saint-Félix-d’Otis, La Baie et Ferland-et-Boileau profiteront de ce service pour les trois prochaines années.

Dès cet automne, deux « sportifs de rue » sillonneront de nouveau les rues de La Baie et des cinq municipalités du Bas-Saguenay. Supporté par le Plan d’action régionale en santé publique (PARSP) du CIUSSS pour les trois prochaines années, ce projet, unique au Québec, vise à favoriser les saines habitudes de vie chez les adolescents au cœur même de leurs milieux de vie.

Le concept de sportif de rue a vu le jour il y a un an alors que le Portrait régional de santé réalisé par le CIUSSS démontrait que les hommes du secteur ont une espérance de vie de 2 ans de moins qu’ailleurs au Québec. Une donnée qui a tellement sonné la cloche aux oreilles des membres de la Table de concertation jeunesse du Fjord, qu’ils ont décidé d’initier le projet sportif de rue.

Très souvent, on pense qu’il faut faire beaucoup d’exercices pour être comme on dit « en forme ». Pourtant, quelques petits changements dans les habitudes suffisent parfois à faire toute la différence. C’est pourquoi tout au long de l’année, les deux sportifs de rue animeront et organiseront toutes sortes d’activités dans les différents milieux de vie fréquentés par les jeunes, tels que les skate parcs, les cours d’écoles ou les parcs municipaux.

L’idée étant tout simplement de transmettre la dose de motivation, parfois nécessaire, qui mène vers ces changements d’habitudes. Que ce soit en montrant aux ados à faire des « kick flip » avec leur planche à roulettes, en prêtant du matériel sportif ou encore, tout simplement en leur permettant de découvrir de nouvelles façons de bouger. « Avoir du plaisir à travailler sur sa santé est la clé de la réussite », pense Francis Laroche qui est lui-même sportif de rue depuis 2016.

Maximiser l’utilisation du territoire

Les sportifs de rue ont également l’objectif de guider les jeunes du secteur vers une utilisation plus optimale du territoire, de ses équipements et de ses installations en lien avec les saines habitudes de vie. L’année dernière, des dizaines de jeunes ont ainsi été initiés à la planche à neige, la survie en forêt, la randonnée pédestre et une foule d’autres activités.

D’ailleurs, les communautés ont énormément aidé à la mise en place du projet. Grâce aux supports des entreprises locales, des municipalités et des différents comités, les sportifs de rue ont pu, non seulement, offrir une programmation de qualité, mais aussi la promouvoir auprès de la population. « Je suis sincèrement très reconnaissant envers tous ceux qui ont contribué de près ou de loin au projet. Les saines habitudes de vie c’est un combat qu’on doit mener ensemble, conclut Francis Laroche. »

Pour obtenir plus d’informations, il suffit d’entrer en contact avec la Maison des jeunes du Bas-Saguenay au (418) 272-2294 ou avec celle de La Baie au (418) 697-5097. Elles vous référeront au sportif de rue le plus près de chez vous. Il est également possible de les joindre via Facebook.