Bas-Saguenay – mobilisation à la concertation

88
D’emblée de jeu, monsieur Gérald Savard – préfet de la MRC du Fjord-Saguenay confirme que " la concertation sur le territoire permet une meilleure cohésion ce qui favorise la réalisation de grands projets."

À titre de préfet de la MRC du Fjord-du-Saguenay, monsieur Gérald Savard exerce cette fonction importante depuis 2012. Son rôle s’apparente à celui du maire d’une municipalité. Les responsabilités dévolues au préfet sont encadrées par l’article 194 de la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme. Il est donc le chef du conseil de la MRC, auquel siège l’ensemble des maires du territoire, et préside les séances du conseil. La région du Bas-Saguenay est une composante de la MRC du-Fjord-du-Saguenay.

Depuis l’abolition des CRÉ (Conférences régionales des élus) et des CLD (Centre Local de Développement) en 2015 par le ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, les diverses démarches et structures de soutien au développement à l’échelle des régions administratives du Québec ont été contraintes de se redéfinir. En conséquence, se doter d’une planification régionale avec des spécificités par territoires devenait nécessaire pour assurer un développement régional cohérent. Et quoi qu’on en dise – l’abolition des CRÉ a eu et laisse encore quelques cicatrices quant à l’impact de la concertation régionale. Dans la majorité des cas, les régions ont innové, voire créé, une nouvelle démarche de concertation.

« La région du Saguenay-Lac-Saint-Jean a été et est déjà bien avancée dans une démarche de concertation régionale – comme président de la table régionale des élus (TRÉ) du Saguenay-Lac-Saint-Jean, je dois avouer avec fierté que les grands enjeux mobilisateurs régionaux font partie des discussions que nous avons au sein de la TRÉ avec les élus de la région », précise monsieur Savard. Du côté du Bas-Saguenay, les maires des cinq municipalités comprises entre Ferland-et-Boileau et Petit-Saguenay ont décidé de mettre sur pied un comité de concertation qui réunit des représentants et des intervenants municipaux avec des partenaires en développement de tout le territoire. Depuis trois ans déjà, cette initiative de concertation parvient à réaliser des projets structurants et ainsi obtenir des appuis plus importants de la part des paliers gouvernementaux pour le développement du territoire. L’harmonisation des priorités et des orientations de projets est largement discutée afin d’éviter les dédoublements mais encore, cela permet de favoriser des rayonnements efficients et cohérents pour le bénéfice des citoyens.

D’emblée de jeu, monsieur Gérald Savard – préfet de la MRC du Fjord-Saguenay confirme que « La concertation sur le territoire permet une meilleure cohésion ce qui favorise la réalisation de grands projets. Le comité de concertation du Bas-Saguenay est un exemple qui démontre bien que la concertation facilite le déploiement d’initiatives porteuses qui répondent aux aspirations du milieu. La régie intermunicipale de sécurité incendie du Fjord, le regroupement des trois symposiums du Bas-Saguenay sous l’égide du Festival des couleurs du Fjord sont d’autres exemples concrets qui illustrent la volonté commune de travailler pour la collectivité. De plus en plus de municipalités intègrent le travail concerté dans leur vision de développement, et ce, par souci d’offrir une qualité de vie pour leurs citoyens afin qu’ils vivent dans un milieu dynamique et stimulant à leur image, conclut le préfet.