La gestion des barrages au Saguenay, une histoire qui commence avec la colonisation

1344

Le Saguenay s’est développé, en grande partie grâce aux barrages qui font maintenant partie intégrante de nos paysages. Historiquement, ces géants étaient construits pour la production d’hydroélectricité destinée aux usines. C’était l’époque des Price et des Duke!

La gestion des barrages, et par conséquent la gestion des niveaux des lacs-réservoirs, relevait uniquement des entreprises. Elles ouvraient ou fermaient les vannes en fonction de leur besoin énergétique. Les riverains subissaient donc des contrecoups importants de cette gestion (inondation, perte de la possibilité de naviguer, etc.). Cela avait des impacts environnementaux (habitats fauniques, érosion, etc.).

Depuis, de grands changements dans la gestion ont eu lieu même si la plupart des barrages sont toujours gérés par des entreprises. L’opinion publique, le déluge du Saguenay et la Commission Nicolet y sont pour quelque chose. De nos jours, la préoccupation première du gestionnaire est la sécurité publique. En plus des considérations économiques et de la météorologie, les différentes utilisations de l’eau des autres usagers sont également prises en compte.

L’amélioration constante de la communication entre les gestionnaires et les acteurs locaux est l’autre changement majeur. Les compagnies font des consultations publiques ou prévoient des rencontres avec les groupes communautaires afin d’atteindre une gestion qui satisfait tout un chacun. La gestion des barrages, en plus d’être une gestion des incertitudes météorologiques, est une harmonisation continuelle des usages de l’eau.

Venez en apprendre davantage en assistant à « Gestion des barrages au Saguenay, d’hier à demain » organisée par l’Organisme de bassin versant du Saguenay. Ouverte à tous, cette activité aura lieu le 17 avril prochain à la Marina de Shipshaw (Ville de Saguenay). Pour information et inscription, visitez www.obvsaguenay.org.