Imaginez un spectacle unique dans une église magnifique !

985
Gabrielle Gagnon, Naomie Fortin, Marine Durepos, Maël Birot, Louann Birot, Ophélie Boily et Abel Noury du cours en éveil musical.

L’École de Musique du Bas-Saguenay a clôturé sa deuxième année d’existence par un spectacle dans l’église de L’Anse-Saint-Jean. Une cinquantaine d’élèves ont suivi des cours de musique pendant toute l’année. Ce 28 mai, tour à tour, les enfants et les adultes de tous âges nous ont offert de belles performances, que ce soit au piano, à la guitare, à la batterie, au ukulélé ou au chant… et j’en passe.

Avec pour thème « Les saisons en musique », ce spectacle haut en couleurs nous a vite fait sauter dans le printemps grâce aux petits de l’éveil musical qui présentaient une danse accompagnée d’une histoire bruitée sur les papillons. Il y a eu des moments mémorables, comme la pièce « un Amour éternel », entièrement composée, parole et musique, par Magalie Thibeault.

C’était touchant de voir les membres d’une même famille interpréter des morceaux que ce soit au piano ou en chanson. Ainsi, les enfants de la chorale parascolaire de l’école primaire Fréchette, dirigée par Katherine Blackburn, ont interprété magnifiquement deux chansons bien connues « On écrit sur les murs » et «Vois sur ton chemin ». Ensuite, venant de trois villages différents, trois élèves ont joué une pièce musicale avec à la guitare Maxime Pelletier et au piano Gabrielle Gagnon et Louann Birot.

Enfin, les pièces « Hôtel California », « La rive » ou « Le saule », « Heureux d’un printemps » ont touché l’auditoire par leur qualité d’exécution. Les décors et la mise en scène étaient très bien réussis. Bravo à Lucie Daolio à la direction des décors et à Véronique Gauthier et Marianne Bergevin à la Danse et au Théâtre.

Au final, tous les élèves et enseignants sont montés sur la scène pour chanter « On écrit sur les murs », ce qui a comblé l’assistance composée en grande partie des parents et amis de ces artistes en devenir. Merci de vos encouragements et pour finir, un merci tout spécial à Lyne Morin pour la création et la coordination de cet évènement.