Un menu intelligent, pour être attentif et proactif en classe

2014

Le cerveau d’un enfant de 4 ans nécessite deux fois plus de glucose que celui d’un adulte, et cela vaut aussi pour les enfants de 9 ou 10 ans.  Bien qu’il représente environ 2% de masse corporelle à l’âge adulte, le cerveau utilise plus de 20% de l’énergie nécessaire au fonctionnement du métabolisme de base. Ainsi, cet organe est particulièrement sensible à la qualité des aliments et à l’équilibre du menu. Un menu intelligent joue un rôle sur la capacité de rester attentif en classe, sur la mémoire et sur l’humeur.

Les études démontrent que faire le plein au déjeuner (briser le jeûne au lever) présente des avantages indéniables sur la plan cognitif, favorise les apprentissages, et aussi améliore l’humeur de nos écoliers.

La clé se retrouve dans un contenu nutritionnel équilibré qui permet la disponibilité du glucose et des acides aminés tout au long de l’avant-midi.

Par conséquent, une combinaison judicieuse d’aliment (protéines, glucides et lipides) favorise une plus faible charge glycémique et améliore le rendement scolaire.

En d’autres mots, misez sur la variété et faites de ce repas un incontournable dans votre routine matinale.

« Un goûter à sa mesure au réveil, complété à la collation par une pomme, du fromage ou des bâtonnets de carotte. Voilà une combinaison gagnante ! »

 

Commencez par… Complétez avec…
Un yogourt Un bagel de grains entiers garni d’une tranche de fromage ou tartiné de beurre d’arachides ou d’amandes
Un bol de petits fruits, des amandes Un œuf à la coque et deux tranches de pain frais, pour emporter
Un verre de jus, un fromage Un muffin maison avec une poire ou des raisins frais
Une orange, des cubes de cheddar Une banane enrouléedans un tortillas de blé entier
Une tartinade de beurre d’arachides, un verre de lait Une pomme et du fromage
Un bol de céréales à grains entiers et une poignée de noix Un yogourt à boire et une pêche