Nouvelle stratégie de communication au camping de Saint-Félix

1064
Depuis cet hiver, les chalets sont disponibles 4 saisons et pour une première expérience, le pari semble gagné puisque le camping couvre d’ores et déjà ses frais énergétiques avec les réservations du temps des fêtes.

La Société touristique de L’Anse-à-la-Croix qui gère à la fois le Camping municipal de Saint-Félix-d’Otis et le Site de la Nouvelle-France souhaite mettre de l’avant les médiaux sociaux et la technologie pour sa prochaine saison. L’acquisition d’un drône est envisagée. Les prises de vue rendront assurément justice à ces lieux.

« Cet été, quelqu’un a réservé nos 5 chalets et va installer un chapiteau sur la plage. Il va se marier au camping de Saint-Félix et c’est le genre d’événement que l’on veut promouvoir, explique François Déry, directeur des opérations au Camping. »

Depuis cet hiver, les chalets sont disponibles 4 saisons et pour une première expérience, le pari semble gagné puisque le camping couvre d’ores et déjà ses frais énergétiques avec les réservations du temps des fêtes. « On devrait bientôt lancer une campagne de promotion sur les réseaux sociaux, mais juste avec le bouche à oreille, on a déjà pu rentrer dans nos frais, poursuit François Déry. » De belles balades en raquettes ou en ski de fond sont accessibles depuis les chalets. Des pistes de motoneige également. Les adeptes de ce sport peuvent circuler sur le sentier St-Hilaire et le chemin du lac Goth, rejoindre les pistes au bout du lac Goth et ainsi aller sur la Zec Brébeuf.

L’idée continue de faire son chemin puisqu’idéalement, le responsable des lieux aimerait pouvoir également ouvrir plus longtemps le pavillon d’accueil du Site de la Nouvelle France, qu’il soit disponible pour des groupes ou des familles. « On leur donne accès à la cuisine et ils s’installent un dortoir avec des matelas gonflables. Les cadets viennent souvent passer des fins de semaine ainsi. Avec 230 hectares, ils ont là tout un terrain de jeu. Cette année la dernière activité au niveau du site s’est déroulée le 30 octobre, mais nous aimerions mieux isoler la tuyauterie du gel, ce qui permettrait d’avoir encore de belles fins de semaine en novembre de disponibles à la location, conclut François Déry. »